Publicité
22 juin 2018 - 04:00

Une dernière présence en toute sérénité

Québec (GCA) – Invité à assister depuis les balcons du Salon bleu, pour la dernière prise de parole, par la représentante du comté de Richmond, Mme Karine Vallières. Ce fut un moment impressionnant il va sans dire. Mme Vallières, était calme, mais également très sereine à la fois, pour la suite des choses. Elle avait exactement 7 minutes pour s’exprimer devant ses collègues, et elle a su très bien utiliser ce temps pour faire le tour du jardin, et compléter la boucle à ce niveau.

Cependant pour elle, ce qui demeure primordial à ce moment-ci, c’est de pouvoir régler le maximum de dossiers pour son monde dans le comté. Oui, le temps est compté avant le déclenchement des élections. Pour elle il y a de très gros dossiers et des enjeux de taille sur la table, qui doivent absolument déboucher avant qu’il soit trop tard. Elle travaille vraiment fort dans les coins. Elle veut des résultats, il faut que ça marche pour son monde, parce que ceux-ci comptent sur elle.

En chambre lors de sa dernière allocution devant ses collègues, elle a su très bien dominer ses émotions. Ce qui ne fut pas le cas de certains collègues qui quittent la vie politique comme elle. Elle a d’ailleurs profité du moment pour parler de ses filles, et de l’importance d’avoir plus que jamais, une solide relation avec ses deux adolescentes. Elle a également profité du moment afin de remercier toutes les personnes qui sont derrière elle depuis au moins les 6 dernières années. Nous avons eu tout de même du temps pour échanger suffisamment, mais le temps était également compté. Ce fut très intense comme rencontre.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.