Publicité
28 mars 2018 - 04:00 | Mis à jour : 06:22

Annie Godbout prête à prendre le relais de Karine Vallières

Par Ralph Côté, Journaliste

Comté de Richmond (RC) – C’est le 29 avril prochain que la conseillère du district de Rock Forest de la Ville de Sherbrooke, Annie Godbout, tentera de briguer l’investiture du Parti libéral du Québec afin de prendre le relais de la députée en poste dans le comté de Richmond, Karine Vallières.

Parmi les départs des libéraux qui ne seront pas retour pour les élections provinciales, MmeVallières a dès lors choisi Annie Godbout pour assurer la continuité d’un comté soutenu de longue date par Yvon Vallières et ensuite sa fille Karine.

Originaire de Windsor et issu d’une famille et de proches parents reconnus dans plusieurs domaines d’activités, Annie Godbout est mère de trois garçons qu’elle partage avec son conjoint. Bachelière en administration marketing, elle affirme cumuler plus de 20 ans d’expérience dans divers contextes de travail, dont consultante en ventes et marketing ainsi que le développement entrepreneurial.

Au plan municipal, Annie Godbout apprécie ce contexte qui lui permet de faire avancer les choses. Conseillère indépendante depuis 2013, elle est présente à la Commission des intelligentes de l’Union des municipalités du Québec. Cependant, le comté de Richmond représente un défi à la hauteur souhaitée. Prête à succéder à Karine Vallières, la Sherbrookoise retient la politique de terrain qui se transposera de la ville au comté. La proximité, le dynamisme et le renouvellement sont au nombre de la continuité pour l’ex-Windsoroise.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.