Publicité
5 septembre 2017 - 04:00

Alain Rayes se réjouit de la composition du cabinet fantôme

VICTORIAVILLE– Le lieutenant politique pour le Québec et député de Richmond-Arthabaska, Alain Rayes, accueille avec beaucoup d’enthousiasme l’annonce du cabinet fantôme du Parti conservateur du Canada. Le chef Andrew Scheer en a dévoilé la composition, cette semaine, en prévision de la rentrée parlementaire. Celle-ci aura lieu le 18 septembre.

M. Rayes s’est réjoui de voir que les députés du Québec joueront un rôle clé à la Chambre des communes. On leur a confié d’importantes responsabilités au sein du cabinet de M. Scheer.

Le député de Richmond-Arthabaska sera le ministre du cabinet fantôme responsable des Affaires interparlementaires. Cette fonction s’ajoute à son rôle de lieutenant politique pour le Québec. Il siège aussi, depuis juillet, au sein de l’équipe de direction du Parti conservateur, qui compte un groupe restreint de députés.

«J’avais témoigné publiquement mon appui à Andrew lors de la course à la chefferie après avoir rencontré tour à tour chacun des aspirants. Andrew fut l’un des seuls à vanter le Québec pour ses atouts économiques ainsi que son apport incontournable au Canada. Sa vision de notre belle province ne se limitait pas uniquement à l’unicité linguistique et culturelle qui nous caractérise. Andrew, par la composition du cabinet fantôme, en fait la démonstration. Le Québec a une place de choix au sein du Parti», a affirmé M. Rayes.

L’annonce du cabinet fantôme donne le coup d’envoi à la reprise des activités régulières sur la scène politique fédérale. En effet, les députés et sénateurs conservateurs du Canada se réuniront à Winnipeg, du 6 au 8 septembre, à l’occasion du caucus national. Les parlementaires et sénateurs du Québec se donneront par la suite rendez-vous à Roberval, les 12 et 13 septembre, pour le caucus préparatoire en prévision de la rentrée parlementaire à Ottawa.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.