Publicité
30 décembre 2016 - 04:00

Karine Vallières à la défense du Wales Home

Comté de Richmond – À la suite de la récente conférence de presse des dirigeants de la Résidence Wales Home qui demandent au gouvernement du Québec un financement adéquat, la députée de Richmond et adjointe parlementaire du premier ministre (volet jeunesse), Karine Vallières, réagit en mentionnant qu’elle accompagne l’organisation dans sa recherche de solutions et qu’elle est toujours à la défense de son milieu.

Pour la députée, le dossier de la Résidence Wales Home n’est pas simple. « Il y a des considérants techniques, dont ceux de résidence privée non conventionnée, et il y a aussi les considérants humains. Tout cela, c’est complexe, mais on va y arriver en travaillant ensemble. »

Mme Vallières rappelle d’ailleurs que depuis plusieurs mois, elle accompagne la Résidence Wales dans ses démarches afin d’établir des ponts entre différents intervenants. Elle a obtenu la visite du ministre de la Santé et des Services sociaux, le Dr Gaétan Barrette, directement au lieu d’hébergement à Canton de Cleveland, organisé une rencontre à Québec et autres démarches. « Je comprends la situation et je continue d’être à la recherche d’une solution envisageable », assure-t-elle.

À cet égard, elle demande de nouveau au ministre de la Santé de rencontrer les dirigeants de la résidence afin de saisir l’impact sur le milieu et de voir comment elle pourrait les aider. La députée espère avoir cette rencontre dès les premières semaines de 2017.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.