Publicité
6 mars 2019 - 04:00

100% du verre recyclé par éeq, c’est très douteux

Toutes les réactions 1

Tous ceux qui suivent de près le dossier du recyclage au Québec s’interrogent sérieusement sur les informations qu’ÉEQ (Éco Entreprises Québec) fournit concernant leur expérimentation Verre l’innovation, une technologie de tri du verre impliquant deux équipements, soit Machinex et Krysteline. Les professionnels du recyclage et les industriels soulèvent de nombreuses questions concernant ce bilan fait par les promoteurs de cette expérimentation technologique, apparemment miraculeuse.

- Est-il exact que sur les 5 centres de tri, 3 auraient cessé cette expérimentation en cours de projet à cause de l’inefficacité et/ou des coûts d’entretien de ces équipements?

- Est-il exact que les équipements Machinex ne seraient pas efficaces durant toute la période hivernale?

- Est-il exact que l’équipement Krysteline n’aurait pas la possibilité de séparer efficacement le verre d’avec la porcelaine, la céramique et autres corps indésirables qui s’y trouvent?

Si oui, ce verre serait totalement impropre pour refaire du verre avec du verre»

Ces questions nous semblent pertinentes. En déclamant que ces technologies soient en mesure de produire du verre de grande qualité, répondant aux attentes des conditionneurs et des recycleurs, la promesse d’ÉEQ est loin d’être atteinte. C’est beaucoup de millions passés et futurs pour une efficacité plus que douteuse. Il faudrait plutôt repenser tout le système de cueillette des matières recyclables en retirant dès le départ tout le verre qui contamine le reste du bac de la collecte dite sélective.

« Ce serait la façon la plus efficace et économique de sauver le verre et, surtout, de sauver les papiers-cartons-plastiques recyclables de la collecte sélective », comme le souligne le porte-parole d’Opération Verre Vert, Jean-Claude Thibault,

N’y aurait-il donc pas lieu de mettre sur pied une commission d’enquête indépendante ou une commission parlementaire habilitée à faire vraiment la lumière sur l’ensemble de cette expérimentation de Verre l’innovation, afin de s’assurer d’une information juste et complète permettant la sortie de crise du recyclage au Québec?

Le comité Opération Verre Vert : Viateur Blais, Mariette Bombardier, Diane Deschênes, Marielle Dubé, Laurent Frey, Micheline Jeanson, Gaston Michaud, Jean-Claude Thibault.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • En attendant l'exécution d'une telle enquête sur l'état des technologies de tri, pourquoi ne pas demander à la SAQ et aux chaines d'épicerie d'installer, dès maintenant, des bacs de récupération «pour verre seulement» dans leurs stationnements. Cette «technologie» existe et on peut la mettre à profit tout de suite!

    Claude Giroux - 2019-03-09 09:12