Publicité
27 avril 2016 - 13:19

Chemin de la Rivière : de fortes amendes pour cesser de décharger des ordures

Nous voulons vous faire part d’une situation qui existe depuis bien des années, et même si on souhaite que les être humains soient évolués, ce n’est pas toujours le cas. On a une piste cyclable, la Route verte, qui longe la rivière Saint-François vers Richmond. Cette route est le chemin de la Rivière et n’est pas utilisée juste pour les autos et les cyclistes. C’est un chemin que les admirateurs de la nature et les ornithologues utilisent régulièrement pour y prendre une marche dans un endroit tranquille qu’ils apprécient beaucoup.

Malheureusement, il y a encore des personnes lâches, malpropes et têtues qui prennent le bord des rivières ou les fossés pour leurs poubelles. Nous ne parlons pas des cannettes et bouteilles qui sont jetées régulièrement. Nous parlons surtout de ceux qui, même en 2016, viennent y vider leur camion plein de gros meubles, pneus, de bardeaux et de sacs pleins de vidanges.

Nous demandons que des pancartes informant que cette pratique est illégale et passible d’une forte amende soient placées tout le long de cette route.

Nous demandons aussi que les municipalités et canton concernés, les responsables de la piste cyclable, les responsables de l’Environnement, les résidants de cette route et les citoyens qui veulent du changement organisent une journée de corvée pour ramasser les plus récents dégâts. Nous aurons besoin de gros bras et de l’équipement pour cette tâche.

Nous, les gens de notre région, somme trop intelligents et sensibles à la nature et à notre petit bout de chemin pour ne pas agir.

Puisque le chemin de la Rivière touche trois municipalités (Windsor, Saint-François-Xavier-de-Brompton et Canton de Melbourne), nous allons envoyer une copie de notre demande aux personnes concernées

Janet Osborne et Jacques Leblanc ; Céline Lahaye et Marcel Cloutier.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.