Publicité
4 décembre 2018 - 04:00

Vers une équité des taxes foncières à Danville

Danville (RL) – La municipalité de Danville procède présentement à une étude concernant des ajustements à apporter aux comptes de taxes des propriétaires locaux. Menée par une consultation indépendante, cette étude vise chercher le point d’équilibre de la taxation entre les différents types de propriétés sur le territoire danvillois. Ainsi, à titre d’exemple explicatifs, les propriétaires de terrains boisés, de terres agricoles, de résidences unifamiliales, d’affaires, d’établissements vacants ou bien locatifs de type multilogements, se verront attribuer un taux de taxation, qui se voudra variable et indépendant pour chacun.

Cette situation s’explique principalement par la hausse de la valeur des terres agricoles au Québec, ce qui a eu pour effet de déstabiliser les paramètres du rôle foncier en milieu rural. Pour le maire de Danville, M.Michel Plourde, il s’agit là d’un ajustement nécessaire pour les contribuables et la municipalité. Or bien que l’étude ne soit pas encore terminée, il n’y a pas de situation catastrophique à prévoir pour la population selon lui. «Nous avions amorcé des discussions à l’hôtel de ville, il y a de cela plus d’un an déjà, en lien avec une envisageable refonte de la fiscalité foncière municipale de manière plus équitable.

Donc à l’instar de la ville d’Asbestos, qui a procédé à ce type d’exercice il y a quelques années, nous avons octroyé un mandat d’analyse à un consultant expert afin d’établir un barème de taxation sur lequel il nous sera possible de se baser afin d’obtenir une juste répartition des coûts, sans altérations en lien avec les valeurs des propriétés respectives. De plus amples détails et informations sont encore à venir dans ce dossier» d’expliquer M. Plourde.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.