Publicité
13 août 2018 - 04:00

Saint-François : Des travaux appréciables et plus sécuritaires pour les piétons

Par Ralph Côté, Journaliste

Saint-François (RC) – Débuté dès les premiers jours de mai, les travaux d’installation du réseau de l’égout pluvial sur la rue de l’Église à Saint-François-Xavier-de-Brompton, de la rue Principale jusqu’au ruisseau Frappier, ont progressé jusqu’au mois de juin. Par la suite, le nouveau trottoir plus large a été installé sur toute la longueur du projet. Une première couche d’asphaltage sur la route s’est poursuivie en juillet, ainsi qu’une autre portion asphaltée, celle-ci réservée aux piétons en bordure du chemin, à partir du ruisseau jusqu’à l’intersection du chemin Chabot.

« L’accès aux maisons et à ceux qui empruntent régulièrement la rue de l’Église a été difficile par moments, sauf que ces travaux sont pour nous une étape importante, à la fois pour l’amélioration de la portion de rue et du trottoir à long terme, mais avant tout pour la sécurité des piétons qui peuvent mieux circuler en bordure du trottoir et de la portion asphaltée », considère le maire Gérard Messier.

C’est l’entreprise TGC de Sherbrooke qui a été désignée pour les travaux, particulièrement au niveau du réseau pluvial, pour une somme de 1 200 000$. En tenant compte de ces travaux majeurs, M. Messier précise que la première couche de bitume sera sur place pour une période de temps, ce qui permettra au sol de se stabiliser. Par la suite, la deuxième couche terminera les travaux à l’égalité du trottoir.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.