Publicité
1 juillet 2018 - 04:00

St-Georges-de-Windsor s’inscrit au concours

Par Guy-Charles Amnotte, Journaliste

St-Georges-de-Windsor (GCA) - La municipalité de Saint-Georges-de-Windsor a déposé sa candidature pour le concours « Du jardin dans ma ville », dans la catégorie des municipalités de moins de 5000 de population. En récoltant le plus de votes possible d’ici le 3 septembre prochain, la municipalité pourrait se mériter la chance de gagner la visite d’une équipe de professionnels horticoles, d’une valeur de 15 000$.

Le projet qui a été soumis vise la mise en valeur d’un espace situé à côté du chalet des loisirs. Ce secteur était anciennement occupé par une structure qui recouvrait un réservoir d’eau pour les incendies. Maintenant démolie, elle a été remplacée par un plancher de béton. Ce lieu très fréquenté par les enfants et les familles n’est actuellement pas approprié pour les jeux.

Sur la dalle de béton, il a été prévu de faire l’installation d’un jeu de Peakel Ball. Il n’y a aucun aménagement présentement, pour rendre le secteur agréable et il n’y a aucune structure ni arbres procurant de l’ombrage.

L’objectif de ce projet est d’utiliser l’espace pour en faire un lieu de détente, d’apprentissage et de plaisir. Dans sa demande au concours, la municipalité souhaite avoir une pergola avec des plantes grimpantes. Sous la pergola, on veut installer des tables à pique-nique ou des balançoires à rouleaux. De plus, on voudrait avoir des boites en bois pour permettre aux enfants et aux aînés de faire la plantation de légumes et de fleurs comestibles.

Pour en savoir davantage, les gens peuvent se rendre sur le site internet : dujardindansmavie.com/concours-du-jardin-dans-ma-ville/ et voter. Les gens peuvent voter tous les jours.

Cette initiative de Fleurons du Québec, vise à promouvoir le jardinage et à sensibiliser les citoyens aux bienfaits des végétaux et espaces verts, dans toutes les régions du Québec.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.