Publicité
2 juin 2018 - 04:00

Le Service de sécurité incendie de Saint-Denis bonifie ses équipements et son efficacité

Par Ralph Côté, Journaliste

Saint-Denis (RC) – Afin de maintenir un haut niveau de services et une réponse rapide en situation d’urgence, la Municipalité de Saint-Denis-de-Brompton a récemment doté son Service de sécurité incendie (SSI) d’un véhicule amphibie Argo. Le modèle Avenger8X8 permettra de se rendre sur les lieux d’intervention difficiles d’accès vers les forêts, les montagnes et les lacs. Subventionné à 20% par le programme de Services d’urgence en milieu isolé du ministère de la Sécurité publique, dont la gestion relève de la MRC du Val-Saint-François, ce véhicule peut transporter jusqu’à quatre intervenants, en plus d’une civière.

L’Argo est équipé d’un arceau anti-retournement, d’un toit et de nombreux accessoires assurant sa stabilité, sa visibilité et son confort pour les passagers. «Pour la Municipalité, il ne fait aucun doute que cette acquisition permettra de sauver des vies. D’ailleurs, seulement trois jours après le réception du véhicule, une première intervention permettait de rescaper et transporter une victime en toute sécurité», mentionne le directeur du SSI, Michel Marchesseault, lors de l’annonce du 24 mai.

En plus de l’Argo, une somme de 6 296$ a été versée par la MRC et la Municipalité a procédé à l’achat d’une embarcation gonflable multifonctionnelle, de deux moteurs hors-bord et de casque de sauvetage pour que leur totale s’élève à 18181$.

«Notre territoire est particulier avec ses nombreux lacs, dénivelés et pentes abruptes. Je suis heureux que notre conseil ait prêté une oreille attentive et décidé d’aller de l’avant avec ce projet; il permet de bonifier grandement notre efficacité en situation d’urgence», observe le maire de Saint-Denis, Jean-Luc Beauchemin.

En présence de l’équipe du service d’incendie de Saint-Denis et de celles provenant des régions limitrophes, dont celle de la Régie intermunicipale d’incendie de la région de Windsor, la députée du comté de Richmond, Karine Vallières, retient également la proximité du Mont Orford et autre milieu plus difficiles auprès des plaisanciers, des randonneurs, des skieurs de fond et des motoneigistes. «L’aide provenant du Programme d’aide financière pour le soutien à l’organisation des interventions d’urgence hors du réseau routier permettra de favoriser une meilleure concertation», constate MmeVallières, qui n’a pas hésité à prendre place dans l’Argo Avenger pour une randonnée vers un sentier abrupt.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.