Publicité
25 avril 2018 - 04:01

St-Georges-de-Windsor, souligne les 25 ans de son maire

St-Georges-de-Windsor (GCA) – Des élus de la MRC des Sources, d’anciens maires et conseillers, l’ex-député Yvon Vallières, des membres et représentants de la communauté locale, des amis proches, ainsi que la parenté, ont rendu un vibrant hommage bien senti, dimanche dernier, à celui qui occupe le siège de maire de la municipalité depuis 25 ans.

Copropriétaire d’une importante ferme laitière, et malgré tout le travail que cela peut nécessiter, les gens présents nous confiaient que M. Perreault ne compte jamais son temps également, lorsqu’il est question de s’impliquer dans une cause.

C’est depuis 1994, soit lors de la fusion du canton et du village, que M. René Perreault est élu maire, poste qu’il occupe toujours depuis maintenant 25 ans.

Maintenant parmi quelques-unes de ses réalisations au fil du temps, on retrouve l’aménagement du bureau municipal dans des locaux plus spacieux et fonctionnels en 2014. En 1994, l’installation de la « Halte routière des Horizons » sur la route 249, qui avec le temps, est devenue une figure emblématique de la MRC des Sources, due à sa forme de vache, qui rappelle la vocation agricole de la région et permet un coup d’œil panoramique.

En 2003, la mise en place d’un réseau d’égout collectif se concrétise, de même que l’aménagement de la rue Marcotte, qui compte actuellement plusieurs résidences, dont une importante garderie ainsi qu’un édifice à logements. De plus, grâce à l’insistance et la ténacité du maire auprès des futurs propriétaires, il y aura construction d’une Clinique médicale à St-Georges.

En 2006, moyennant une contribution de 14 000 $, le secteur du village aura enfin accès à Internet haute vitesse, ce qui favorisera l’implantation de futurs projets.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.