Publicité
5 février 2018 - 04:00

Démission surprise du conseiller Roy de la ville de Danville

Danville (GCA) – Le conseiller au siège numéro3 de la Ville de Danville, M.Stéphane Roy, vient de remettre sa démission en début de semaine. Élu pour la première fois aux élections générales de 2013, celui-ci venait d’être reconduit pour un deuxième mandat en novembre dernier.

C’est par un communiqué officiel provenant des bureaux de la ville, que M.Roy a fait connaitre sa décision de se retirer à titre de conseiller municipal, pour des raisons d’ordre personnel et de santé. Dans cette communication qui a été envoyée aux médias en fin de journée lundi, il a tenu à remercier ceux et celles qui l’ont toujours supporté à titre d’élu, en plus de lui avoir permis de travailler pour le mieux-être des citoyens du milieu, lors des quatre dernières années. «Ce fut pour moi, une expérience vraiment enrichissante et très motivante», de dire monsieur Roy.

La démission sera donc entérinée officiellement par les élus municipaux lors de la séance du 5 février prochain.

De son côté le maire Michel Plourde, a tenu à saluer son collègue, pour son dévouement et son très grand professionnalisme. «J’ai eu la chance de travailler étroitement avec celui-ci durant un peu plus de cinq années, en incluant sa présence citoyenne sur des comités municipaux» a commenté le premier citoyen de Danville.

M.Roy a notamment été impliqué sur le comité agrorural, en plus d’être le représentant des comités de la voirie et des bâtiments de la municipalité, de même qu’à la Corporation de développement économique de Danville.

Élection partielle

Les procédures pour la tenue d’une élection partielle seront entamées sous peu, la date du scrutin n’ayant pas encore été déterminée.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.