Publicité
24 janvier 2018 - 04:06 | Mis à jour : 06:27

La Ville de Windsor adopte son budget 2018

Windsor – Le Conseil municipal de la Ville de Windsor a adopté lors de sa séance extraordinaire du lundi 15 janvier son budget de fonctionnement pour l’année 2018.

Globalement, le budget 2018 comporte une hausse moyenne de la taxe foncière de 1,5 %. Or, en raison du dépôt du nouveau rôle triennal d’évaluation 2018-2021, cette hausse de la taxe foncière s’exprimera par une baisse du compte de taxes chez plus de la moitié des propriétaires de résidences. Aussi, le taux de base appliqué dans la catégorie résidentielle passe de 1,0268 à 0,9998 du 100$ d’évaluation.

Du côté des tarifs, seul le tarif pour le service et le traitement de l’eau potable sera augmenté de 25 $ par unité de logement afin de s’ajuster à l’augmentation des dépenses de fonctionnement de l’usine de traitement et des coûts occasionnés par le projet de mise aux normes de l’usine, dont les travaux débuteront à l’été 2018. Ce tarif n’avait pas été augmenté au cours des neuf dernières années. Tous les autres tarifs demeurent inchangés.

Revenus et dépenses

Ainsi, le budget prévoit des revenus de 9 006 670 $, en hausse de 1,99 %. Cette hausse s’explique principalement par des revenus additionnels provenant de la vente de terrains dans le Parc d’affaires de la 55 et par l’augmentation des revenus provenant de subventions.

De leur côté, les dépenses de fonctionnement totales subissent une baisse de 1,26 % comparativement à 2017 pour s’établir à 7 935 560 $ et ce, malgré une hausse substantielle de 42 943 $ de la quote-part versée pour les services de la Sûreté du Québec. Le budget prévoit également le paiement comptant de projets d’investissement à la hauteur de 417 500 $, ainsi qu’un remboursement de la dette à long terme de 397 610 $.

Pour la mairesse de Windsor, Sylvie Bureau, ce budget reflète bien les préoccupations de l’administration municipale en matière de contrôle des dépenses et de développement. « Nous avons comme principaux objectifs de contrôler l’accroissement de nos dépenses de fonctionnement sans pour autant se priver de projets structurants qui favorisent notre développement économique. Ce budget nous permet à la fois d’améliorer les services à la population, de poursuivre nos investissements dans les infrastructures municipales tout en demeurant parmi les villes les plus performantes à l’égard du contrôle des dépenses et de la dette à long terme. »

Par ailleurs, la Ville maintient ses orientations en matière d’investissement, de projets de développement et dans la mise à niveau de son réseau routier. À ce titre, le Programme triennal d’immobilisations 2018-2019-2020 prévoit des investissements de l’ordre de 12,2 millions en 2018, dont un peu plus de 8 millions proviennent de subventions.

Les principaux projets d’investissement prévus en 2018 sont la mise aux normes de l’usine de filtration d’eau potable (9 millions), l’agrandissement de la bibliothèque municipale (750 000 $) et l’amélioration des infrastructures sportives (448 000 $).

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.