Publicité
6 octobre 2017 - 04:01

Windsor : René Goulet s’annonce au siège numéro 2

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – Demeurant dans le secteur Saint-Gabriel depuis trois ans avec sa conjointe, René Goulet a décidé de se porter candidat au siège numéro2. Bien qu’il ne fréquente pas les séances régulières de la Ville, il se dit prêt à s’intégrer et apprendre avec pour but d’impliquer la population et de faire en sorte que les gens soient bien informés.

«Je veux impliquer les citoyens et citoyennes dans les décisions du conseil en leur disant que les vraies affaires. Que ce soit une bonne ou mauvaise nouvelle, il n’est pas question d’embellir la mauvaise nouvelle pour que la pilule passe mieux. Je crois que c’est le devoir du conseil de ville de faire confiance au bon jugement de la population de Windsor. La transparence dans la gestion municipale doit être la priorité de cette élection; elle le sera pour moi», s’assure M.Goulet.

Âgé de 52 ans, le candidat a fait un an d’études en droit à l’Université de Sherbrooke. Représentant dans le domaine de la vente, il a surtout été durant plusieurs années propriétaire d’un restaurant situé du la rue Pacifique pour ensuite être préposé aux bénéficiaires dans pavillons Argyll et Youville.

«Pour avoir déjà joué au golf à Windsor, je constate maintenant qu’il y a bien des espaces intéressants qui sont abandonnés ou disparus, comme c’est le cas dans notre quartier. Mon objectif est de mettre le monde au courant. J’ai recueilli les trente signatures nécessaires et je suis prêt pour cogner aux portes de Windsor et de me présenter aux citoyens», affirme René Goulet.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.