Publicité
30 septembre 2017 - 03:00

Un autre mandat pour Hugues Grimard

Asbestos — Hugues Grimard, préfet de la MRC des Sources, a été réélu, à l’unanimité, au poste de président lors de la plus récente AGA de la Table des MRC de l’Estrie (TME). Luc Cayer, préfet du Val-Saint-François, a également reçu l’appui de tous les membres de la Table pour le renouvellement de son mandat à titre de vice-président de la TME.

Les changements majeurs provoqués par les projets de loi28 et 122 furent les précurseurs des nombreux défis qu’eurent à relever les membres de la TME. Dans ce contexte de transformation du milieu municipal, M.Grimard a su maintenir active la concertation régionale appuyée sur les principes de transparence, d’évaluation et d’autonomie des MRC.

«Je suis honoré de votre confiance renouvelée et je m’efforcerai de relever au mieux le défi que vous me confiez. Certes, nous avons tous des enjeux locaux, mais c’est en travaillant ensemble et de concert avec le gouvernement que nous serons en mesure d’assumer notre leadership et de répondre aux besoins régionaux de nos populations. Il est important en ce moment d’envoyer un message clair de prise en charge franche des compétences déléguées et de notre capacité à les assumer collectivement», a exprimé Hugues Grimard aux autres membres de la TME.

Rappelons qu’au cours des dernières années, la TME s’est vue attribuer de nouveaux dossiers et de nouvelles responsabilités ayant de grands impacts sur le développement des collectivités estriennes. Avec la définition des orientations du programme régional du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR) et la réorganisation des mécanismes de concertations régionaux, les Villes et Municipalités de l’Estrie sont à bâtir un futur où le leadership des communautés sera l’assise d’un territoire fort et prospère.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.