Publicité
4 septembre 2017 - 04:00

Philippe Pagé entre dans la course

Saint-Camille (SM) — Philippe Pagé a récemment annoncé qu’il se portait candidat à la mairie de Saint-Camille, le maire sortant Benoit Bourassa ne se représentant pas.

Il y a une vingtaine d’années, Philippe Pagé, alors âgé de 9 ans, suivait ses parents qui faisaient le choix de venir dans le village pour réaliser leur rêve: être propriétaire d’une ferme. Il confie qu’il a alors appris à travailler et à travailler fort, comme la majorité des enfants d’agriculteurs.

«Ils m’ont appris le respect de la terre, celle que nous cultivons pour nos enfants et à qui nous la léguerons un jour. C’est dans cette optique, celle de continuer à travailler pour notre monde, que je vous annonce que je serai candidat à la mairie de Saint-Camille au cours des prochaines élections municipales», ajoute-t-il.

Impliqué au sein de la communauté, il occupe depuis trois ans le poste de président du conseil d’administration du P’tit Bonheur de Saint-Camille et a été le responsable de du journal local, le Babillard, pendant deux ans et demi.

«Ces expériences m’ont permis de relever des défis sans précédent, de développer des aptitudes de gestion et de participer à la mise sur pied de plusieurs projets. Aujourd’hui, j’ai envie de pousser cela plus loin», confie le candidat.

Ses expériences professionnelles lui ont permis de développer des compétences en matière de gouvernance et de politique, tant au cabinet du ministre de la Santé Réjean Hébert que pour l’ex-député de Richmond-Arthabaska, André Bellavance. Il travaille aujourd’hui auprès de la Fédération de la relève agricole du Québec, un emploi qui lui permet de mettre ses compétences en relations publiques et en organisation au service des agriculteurs de demain.

«J’ai bien hâte d’aller à votre rencontre et de vous parler de mes idées pour notre municipalité, mais surtout d’entendre les vôtres. Notre village est dynamique, accueillant et repousse sans cesse ses limites. Nous devons continuer d’oser et nous devons le faire tous ensemble», conclut Philippe Pagé.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.