Publicité
21 août 2017 - 04:00

Bilan du maire sortant Benoit Bourassa

Par Sophie Marais, journaliste

Saint-Camille (SM) - Après 14 ans en politique municipale active, le maire de la municipalité du Canton de Saint-Camille, Benoit Bourassa, trace un bilan de son parcours tout en annonçant qu’il ne se représentera pas lors des prochaines élections. «Nostalgie, tristesse, regrets, rien de tout ça ne m’anime à la veille de mon retrait de la vie politique. Je dirais plutôt fierté, dignité, honneur, enfin ce genre de truc positif qui, je l’espère, me donnera l’élan nécessaire pour relever de nouveaux défis», affirme celui qui demeurera à la barre du P’tit Bonheur.

Élu conseiller municipal en 2003, il verra, sous la gouverne de Henri-Paul Bellerose et de Claude Larose, les premiers Rendez-vous de la Francophonie à Saint-Camille, tout comme un premier colloque sur les politiques familiales, ce qui a amené la municipalité à amorcer les démarches vers la Politique familiale municipale, puis une Politique des aînés et la réalisation d’un nouveau sentier familial, sans oublier le fameux projet des fermettes du rang 13.

«Il avait atteint un point névralgique alors que quelques constructions domiciliaires avaient déjà pignon sur rue, je m’étais mis en tête de faire le nécessaire pour que le projet aboutisse complètement», ajoute M. Bourassa.

Il se présente alors à la mairie en 2009 et remporte les élections. Guidé par le désir de mettre tout en œuvre pour faciliter la réalisation de projets de développement initiés par les citoyens et les organisations locales, il participera plus qu’activement à différents dossiers. Qu’il s’agisse de la sauvegarde de l’église avec la mise en place du centre Le Camillois, et le mini Centre de congrès Destination Saint-Camille, ou de la politique de l’arbre et de celle de développement culturel assurant ainsi une stabilité dans les stratégies d’actions à venir sur les plans environnementale et culturel. Le maire souhaite d’ailleurs remercier la Corporation de développement socio-économique locale pour son apport dans chacun de ces dossiers.

«C’est un secret de polichinelle d’affirmer que Saint-Camille est dorénavant « sur la carte ». Assurons-nous maintenant que cette carte continue de s’enrichir de ce fabuleux village d’irréductibles camillois : une communauté accueillante, apprenante, innovante et solidaire», conclut-il, remerciant la population pour le geste audacieux de l’avoir choisi comme maire.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.