Publicité
4 janvier 2017 - 04:00

Asbestos

Les contribuables d’Asbestos reçoivent un beau cadeau

Par Sophie Marais, journaliste

Asbestos - Le 19 décembre, le Conseil municipal d’Asbestos a déposé les prévisions budgétaires de la ville pour l’année 2017. Le budget prévoit une baisse de 5 % des taux de taxation et le maintien des tarifs.

« Cette baisse de taxation se fait en maintenant les marges nécessaires pour faire face à des imprévus en cours d’année. Cette annonce est possible grâce à des revenus supplémentaires, hausse de la richesse foncière et revenus de péréquation, et des dépenses de 2016, comme la contribution au gaz naturel et le dernier paiement du règlement d’emprunt du remboursement de Magnola, qui ne reviennent pas en 2017 », a expliqué Hugues Grimard, maire d’Asbestos.

Le budget déposé affiche également un équilibre entre les dépenses et les revenus à 12 680 010 $, une hausse de 11, 25 %. Celle-ci s’explique d’une part par des travaux d’infrastructures prévus, et d’autre part par des subventions gouvernementales (FEPTEU, TECQ) liées aux travaux d’infrastructures.

La dette municipale devrait également baisser passant de 7 388 536 $ en 2015 à 6376 356 $ en 2017. «Cette baisse s’explique par la fin de certains règlements d’emprunt et par la bonne gestion des différents choix de financement, soit les subventions ainsi que la réserve en infrastructure», a précisé le maire.

La ville prévoit des investissements de 10024 855 $, dont 63% sont toutefois conditionnels à l’obtention d’une subvention gouvernementale. Parmi eux, nommons la réfection complète et le réaménagement d’une partie du boulevard Olivier et de la 1re Avenue, la réfection complète d’une partie des rues Notre-Dame et St-Joseph, la mise en place d’une unité de déshydratation à l’usine d’épuration, sans oublier la réalisation des chantiers annoncés en 2016.

Et même si les coûts d’enfouissement connaissent une hausse de plus de 16 %, les tarifs seront maintenus pour les matières résiduelles de la catégorie résidentielle au même niveau que l’an dernier. Par contre, pour les institutions, commerces et industries, la municipalité proposera une modification des tarifs et sa façon de les appliquer. «La tarification est maintenant basée sur le potentiel de volume annuel généré par l’organisation. Les tarifs ont été augmentés substantiellement afin de correspondre davantage aux coûts réels imputables à l’entreprise», a ajouté M. Grimard.

En 2017, le Conseil municipal va mettre en place les espaces et les outils nécessaires pour que les investissements industriels se traduisent en nouveaux résidants. Le développement résidentiel sera donc une priorité.

«Avec ce budget, nous souhaitons rendre la Ville d’Asbestos encore plus attirante pour tous ces nouveaux travailleurs qui vont arriver et devront choisir un lieu pour résider», conclu le maire.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.