Publicité
14 décembre 2016 - 04:00

Nouvelle convention collective de sept ans pour Windsor

Windsor – La Ville de Windsor et le Syndicat des employé(e)s municipaux de Windsor, affilié à la Fédération des employés et employées des services publics (FEESP-CSN), en sont venus à une entente en ce qui a trait au renouvellement de la convention collective des salariés cols blancs et cols bleus.

Cette nouvelle entente est issue d’une négociation qui s’est échelonnée sur une période de 9 mois. La nouvelle convention sera d’une durée de 7 ans, soit du 1er juillet 2016 au 30 juin 2023. Le nouveau contrat de travail prévoit notamment l’instauration d’un horaire estival pour les salariés de l’hôtel de ville, une révision des horaires de travail, l’ajout de vêtements de travail à l’effigie de la Ville pour certains salariés, une amélioration de la grille de vacances et la mise en place d’un programme de retraite progressive.

La nouvelle entente est également accompagnée d’augmentations salariales proportionnelles à l’IP, majorées de 0,5%, avec des maximums de 2% en 2017 et 2018, 2,25% en 2019 et 2020 et 2,50% en 2021 et 2022. L’indexation rétroactive au 1er juillet 2016 sera de 1,6%.

Cette nouvelle convention collective, votée à 92% par les employés, respecte la capacité financière de la Ville, assouplit certaines mesures administratives et assure une stabilité à long terme des opérations.

La mairesse de Windsor, Mme Sylvie Bureau, s’est dite très satisfaite d’en venir à une entente à long terme. « Nous avions comme objectif d’accroître l’efficacité opérationnelle et administrative de l’appareil municipal, tout en limitant le fardeau financier des citoyens. À ce titre, je tiens à féliciter les membres du comité de négociation pour l’excellent travail accompli au cours des derniers mois.»

« Nous sommes heureux d’avoir atteint nos objectifs de négociation tout en étant à l’écoute des préoccupations de l’employeur», a pour sa part déclaré M. Kevin Gagné, président du syndicat.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.