Publicité
1 mars 2019 - 08:00

Drogue dans la région. Perquisition dans un logement de Windsor

Estrie - Hier, au cours de la journée, des enquêteurs des poste de la MRC d’Arthabaska et de la MRC du Val Saint-François ont réalisé une perquisition dans un logement situé sur la rue Saint-Georges à Windsor ainsi que dans un véhicule sur la rue Jutras Est à Victoriaville.

Une enquête avait débuté récemment à la suite de la réception d’information du public à l’effet qu’un résident de Windsor effectuait du trafic de stupéfiants dans la région de Victoriaville, à proximité d’écoles, ainsi que dans les régions d’Asbestos, Danville, Richmond et Granby. 

À la suite de l’utilisation de différentes techniques d’enquête, le suspect de 18 ans a été arrêté hier dans un stationnement public de la rue Jutras Est à Victoriaville. Dans le véhicule, les policiers ont saisi environ 2 onces de cannabis, environ 350 ml de Thc liquide et plus de 200 $. Le véhicule a également été saisi à titre de bien infractionnel.

Simultanément, une perquisition était réalisée à la demeure du suspect située à Windsor où les policiers ont saisi plus de 60 comprimés s’apparentant à de la méthamphétamine, environ 2 livres de cannabis, près de 80 comprimés de stéroïdes, des bouteilles de stéroïdes liquide, plus de 13 000 cigarillos de contrebande, environ 700$ ainsi que du matériel servant au trafic de stupéfiants.

Une dizaine de policiers ont participé à cette opération.

Le suspect a été interrogé pour ensuite être libéré par le biais d’une promesse à comparaître assortie de conditions à respecter. Il pourrait faire face, entre autres, à une accusation de trafic de stupéfiants.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.