Publicité
7 juin 2018 - 04:00

Un homme subit un malaise au volant

Danville (GCA) – Malgré la scène, il y a eu plus de peur que de mal lors de cet incident spectaculaire au premier coup d’œil, qui toutefois aurait pu être beaucoup plus sérieux. Considérant l’endroit normalement fort achalandé au feu de circulation situé à l’intersection de la rue Daniel-Johnson et de la route116.

Selon le Directeur du Service de Sécurité des Incendies de Danville, M.Alain Roy, dont une équipe fut demandée en assistance aux pinces de décarcération en provenance d’Asbestos vers 14h55. L’homme dans la soixantaine aurait soudainement eu un malaise, alors qu’il était au volant de son véhicule. Il a donc littéralement traversé l’intersection, avant d’aller encastrer son véhicule dans le commerce du Marché Danville.

Bien que les pinces est été demandé sur les lieux, les hommes du Directeur Roy, ont réussi à dégager l’homme toujours conscient, mais qui semblait quelque peu confus à ce moment selon M.Roy, de sa fâcheuse position avant l’arrivée du véhicule de décarcération et de l’ambulance.

Bien que la victime ne semblât pas être blessée outre mesure, il a toutefois été transporté vers le CH d’Asbestos en ambulance, pour une évaluation et certains examens, dans le but de s’assurer que son état ne représentait aucun risque.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.