Publicité
19 août 2017 - 04:00 | Mis à jour : 07:37

Vol de clôture sur le sentier de la Rive

Canton de Melbourne – Le 26 juillet dernier, la MRC du Val-Saint-François a constaté qu’environ 100 mètres de clôture en bois traité ont été volés sur le sentier cyclable de la Rive, plus précisément à Canton Melbourne dans le secteur de la rivière au Saumon.

Des travaux de réfection venaient tout juste d’être terminés à cet endroit puisque l’ancienne barrière datait de plusieurs années et était très abîmée. «Les voleurs ont probablement été attirés par le fait que la clôture était neuve. Les travaux ont coûté plus de 4 000$», mentionne Maxime Turcotte, urbaniste et responsable de la piste cyclable de la MRC du Val-Saint-François.

Sensibiliser les citoyens

La MRC souhaite informer les citoyens de l’incident afin de les sensibiliser aux actes de vandalisme sur la piste cyclable. En fait, il s’agit d’un bien public et ses utilisateurs doivent pouvoir s’en servir en toute sécurité. «Nous trouvons cet acte déplorable. Lorsque des individus posent ce genre de gestes, ce sont tous les citoyens qui sont perdants», affirme Luc Cayer, préfet de la MRC.

Si des gens sont témoins de vandalisme ou d’actes criminels sur la piste cyclable, il est important de communiquer avec le poste du Val-Saint-François de la Sûreté du Québec au 819) 826-3755. De plus, pour toute information ou question concernant la piste cyclable, on peut joindre M.Turcotte à maxime.turcotte@val-saint-francois.qc.ca/.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.