Publicité
10 septembre 2018 - 04:00

180 jours de découvertes pour les jeunes de l’école St-Phlippe

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – La rentrée scolaire a été particulière pour la nouvelle année2018-2019. En début de l’après-midi du jeudi 30 août, les enfants de la maternelle et ceux des classes de première jusqu’à celles des sixièmes années ont paradé dans les rues de Windsor. Cette marche avait pour but de souligner le thème des 180 jours autour du monde que la direction et le personnel de l’école partageront avec les élèves tout au long de l’année scolaire.

Accompagnée du comité de la rentrée et de ses collègues, l’enseignante Catherine Langlois débute cette première semaine qui s’étalera durant toute l’année. «Les 180 jours autour du monde ont pour but d’éveiller les jeunes à découvrir des pays de tous les continents de la terre, d’apprendre de nouvelles cultures, de s’ouvrir au monde à travers la bienveillance, le changement et le respect», mentionne MmeLanglois.

Les écoliers ont constitué leurs groupes aux couleurs de chaque drapeau provenant de divers pays, prêts pour la parade dont le parcours s’échelonnait de Ambroise-Dearden, de l’Église, de Saint-Georges jusqu’à la 8e avenue pour être de retour à l’école via Ambroise-Dearden. La policière de la MRC du Val-Saint-François de la SQ, Cathie Faucher, en avait plein les yeux afin d’assurer la sécurité des jeunes qui ont paradé sur un seul trottoir, accompagné des enseignants et parents qui ont veillé à supporter les travaux de MmeFaucher.

Tout au long du défilé, plusieurs parents, grands-parents et amis étaient présents le long du parcours, en bordure des trottoirs où dans les balcons. De retour à l’école Saint-Philippe, un cocktail tropical attendait les jeunes, parents et enseignants.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.