Publicité
16 novembre 2017 - 04:00 | Mis à jour : 06:02

Tournée des centres de formation professionnelle à Asbestos et Windsor

Magog – Les trois centres de formation professionnelle de la Commission scolaire des Sommets ouvriront leurs portes le samedi 18 novembre, de 9h30 à 15h30. La population pourra ainsi découvrir les 18 programmes de formation offerts à Asbestos, Magog et Windsor en plus de rencontrer les enseignants, les conseillers en orientation et les partenaires des centres.

Plusieurs formations sont offertes en concomitance, à temps partiel ou à temps plein, à distance ou en classe, en alternance travail-études et autres options. Cette journée permettra aux gens de connaître les nombreuses opportunités qui s’offrent à eux.

«Le taux de placement pour chacune de nos formations est très élevé. Nous travaillons d’ailleurs en étroite collaboration avec les entreprises de la région qui ont un besoin important de main-d’œuvre qualifiée», souligne Chantal Landry, directrice du Centre de formation professionnelle de l’Asbesterie et du Centre d’excellence en formation industrielle.

Lors de cette journée, des navettes effectueront gratuitement le transport entre les différents centres pour permettre à tous de découvrir la formation de leur choix. Les navettes arrêteront également au Carrefour de l’Estrie à Sherbrooke et aux Galeries Orford.

Les trois centres de formation professionnelle des Sommets sont aux adresses suivantes: le Centre de formation de l’Asbesterie au 340, boulevard Morin à Asbestos (819 879-0769); le Centre de formation industrielle au 100, rue Boisjoli à Windsor (819 845-5402); le Centre de formation du Memphrémagog au 520, boulevard Poirier à Magog (819 868-1808)

Pour plus de détails sur les programmes, les activités et le service de navette, consultez le site site.csdessommets.qc.ca/portesouvertes.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.