Publicité
9 décembre 2018 - 04:00

Une rencontre appréciée avec les dirigeants d’Alliance Magnésium

Par Richard Lefebvre, Journaliste

Asbestos (RL) La ville d’Asbestos avait organisé une rencontre d’informations et de discussions entre la population et les dirigeants d’Alliance Magnésium à la bibliothèque municipale le 27 novembre dernier et la réponse en fût plus que favorable. En effet, M.Joël Fournier, président et M.Pierre Saint-Aubin, vice-président affaires corporatives, se sont présentés devant le public dans le but d’expliquer le plus clairement possible l’étendue du projet actuel de l’entreprise, les procédés propres utilisés, ainsi que d’offrir un médium de communication aux citoyens désireux d’obtenir réponse à leurs questions. Deux plages horaires avaient été réservées pour ces séances d’informations qui ont rassemblé une centaine de personnes en après-midi alors que plus de quarante participants se sont déplacés en soirée en dépit de la tempête hivernale qui sévissait sur la région à cette heure.

«Beaucoup de gens nous posaient des questions sur le projet d’Alliance Magnésium, Processus, échéancier, embauche, environnement, etc. Nous avons donc voulu offrir à monsieur et madame tout le monde l’opportunité d’en apprendre davantage sur le projet et surtout poser leurs questions. Avec la participation des gens que nous avons eus, je peux dire que nous avons atteint notre objectif.» De noter Alain Roy, conseiller municipal de la Ville d’Asbestos et représentant de la Ville au comité de citoyens pour le suivi du projet Alliance magnésium.

Les gens qui désirent en apprendre davantage et suivre le déroulement du projet, sont invités à se rendre sur le site internet du Comité de citoyens pour le suivi du projet Alliance Magnésium à l’adresse suivante: http://comitealliancemagnesium.com/

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.