Publicité
4 juillet 2018 - 04:00

Rencontre annuelle du Centre d’aide aux entreprises du Val-Saint-François

Par Ralph Côté, Journaliste

Richmond (RC) – Tout comme l’an dernier, les membres du Centre d’aide aux entreprises du Val-Saint-François (CAE) et gens d’affaires étaient rassemblés à l’occasion de l’assemblée générale annuelle de 2017-2018 et d’un souper convivial qui se tenait le 27 juin à la Poudrière de Windsor.

Lors de cette rencontre visant à un tour d’horizon des activités de l’organisme, deux entrepreneurs du Val-Saint-François, Guillaume Lussier et Pascal Vallée, ont chacun été primés pour leurs efforts et réussites. De plus, le CAE a choisi le communicateur Janick Anctil qui a invité la femme d’affaires Lise Déziel de Cordé Électrique de faire part de son fulgurant parcours depuis 2010.

Des résultats concrets

Quant à l’année 2017-2018, le Centre d’aide aux entreprises a pu contribuer à de beaux projets d’investissements dans des entreprises du territoire desservi. «Ces opportunités ont su identifier des niches de marché à fort potentiel de croissance. Ainsi, le CAE est parvenu à réaliser deux dossiers qui ont été autorisés durant l’année financière précédente, représentant des investissements de 90000$», observe le directeur général, Marc Ducharme.

Également pour 2017-2018, le centre d’aide a présenté douze dossiers d’investissements à son conseil d’administration qui a tout été autorisé pour des investissements de 447500$, tandis que trois autres sont en cours de réalisation pour une somme de 261500$. De plus, le CAE a effectué huit déboursés dans autant d’entreprises pour un montant de 537500$, incluant deux dossiers autorisés à la fin de mars 2017.

«Encore cette année, les permanents de la CAE du Val St-François ont accompagné de nombreux clients dans leurs différentes démarches pour une utilisation efficace de leurs liquidités. Ainsi, l’équipe a travaillé et présenté dix dossiers à notre conseil d’administration où l’on devait proposer des outils financiers pour les ententes convenues avec nos clients», mentionne le président du conseil d’administration, André Desmarais.

Basé à Richmond, le CAE a contribué à procurer des interventions de spécialistes en développement durable et en technologies de l’information et des communications. Des entrepreneurs peuvent aussi de bénéficier d’une aide de spécialistes dans des champs de compétence tels le développement durable, les technologies de l’information et des communications, l’innovation et la relève d’entreprise. Les nombreuses activités de représentation et de développement local auront assuré la visibilité de notre organisation auprès des acteurs du développement économique, de même qu’auprès de nos clients actuels et potentiels.

«Dans un premier temps, il est de mise de souligner la contribution de Développement économique Canada, du CAE Memphrémagog, du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation du Québec, Services Québec, Société d’assurance-dépôts du Canada et Développement Val-Saint-François. Je souligne aussi mes collègues, Phyllis Lacroix et Lyne Logan aux affaires du CAE, ainsi que la présence de notre conseil d’administration», de conclure M.Ducharme.

Portraits des deux entreprises

Lors de sa 5e assemblée générale d’information du Centre d’aide aux entreprises du Val St-François, le conseil d’administration a choisi parmi sa clientèle de mettre en valeur deux entreprises qui se sont démarquées en 2018, Pascal Métal inc. de Saint-Denis-de-Brompton et la Bijouterie Lussier de Windsor. Ces entreprises seront inscrites respectivement au cours des éditions de l’Actualité L’Étincelle (web et papier).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.