Publicité
19 avril 2018 - 04:00

Dix années sur les routes locales et les grandes distances

Par Ralph Côté, Journaliste

Toutes les réactions 2

Richmond (RC) – C’est en mars 2008 que Martin Ouellet démarrait pour de bon son entreprise, Déménagement et Transport Richmond. Son premier achat a été un camion cube de dix-huit pieds et trois ans plus tard, il disposait d’un pick-up et d’une remorque fermée. Une camionnette et une remorque se sont ajoutées. Suite à ces acquis, l’année2018 marque dix ans de progression.

Avant d’être à son compte, il a été opérateur de machinerie durant 3 ans à l’époque de Magnola à Asbestos. Cependant, c’est à l’âge de 18 ans qu’il a travaillé avec un beau-frère qui œuvrait dans le domaine du déménagement.

«Ça fait maintenant six ans que je suis installé à l’extrémité de la rue Adam à Richmond qui est tout prêt de la rivière Saint-François. J’ai un bâtiment pour mes véhicules avec un peu d’espace l’entreposage, mais je suis régulièrement sur la route. Avec ma conjointe, je suis père de trois âgés de 18, 17 et 10 ans. Quand le moment est venu le temps d’engager, c’est mon fils de 17 ans qui a décidé de choisir ce métier et ensuite, un deuxième employé s’est ajouté», précise le Richmondais, qui peut également compter sur des amis dans les moments forts.

Maintenant âgé de 42 ans, il sillonne annuellement toutes les régions du Québec de long en large, à la fois pour le déménagement et particulièrement pour les transports de toutes sortes. Présentement, la période qui débute en avril jusqu’au milieu de juillet est la plus intense du calendrier. «C’est quatre mois où toute l’équipe doit faire beaucoup d’heures.»

Aux longues distances de Déménagement et Transport, Richmond s’ajoute les secteurs locaux. Les gens de la région ont rapidement ciblé la jeune entreprise. Parmi les clientèles du territoire, Asbestos et Danville sont présents régulièrement auprès du Centre de santé et de services sociaux des Sources.

Suite aux dix années qui se sont écoulées, Martin Ouellet peut compter sur une clientèle bien établie, de laquelle s’ajoutent d’autres déménagements et des transports au fil des prochaines années. À travers les courtes et longues distances, M.Ouellet projette de bâtir un mini entrepôt.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactions
  • Très bel article, ancien Résident de Richmond je suis bien content de voir quelqu'un réussir dans ce milieu assez compétitif...le service a la clientèle sera toujours gage de succès pour toute entreprise qui s'y consacre sérieusement encore plus en déménagement car vous manipulez les biens de quelqu'un. Beaucoup de succès et surtout ne lâche pas dans les moments difficile, car c'est devant des situations plus complexe que l'on devient plus fort. Amicales Salutations

    andré boucher - 2018-04-19 09:32
  • Bonjour, au niveau de cet article dans le journal(papier) sur Déménagement & Transport Richmond, il y a une erreur sur le nom vous avez inscrit ''Martin Lecours'' au lieu de Martin ''Ouellet''.

    Carole Gosselin - 2018-04-19 10:03