Publicité
22 février 2018 - 04:00

Un séjour exploratoire plus que remarquable pour 13 jeunes d’ailleurs

Asbestos (GCA) – La MRC des Sources a accueilli 13 jeunes diplômés dans différents secteurs d’activités, lors d’un séjour visant à promotionner et faire connaître la région du 9 au 11 février dernier. Au programme les guides-accompagnateurs ont proposé une foule d’activités. Plus de 30 intervenants de différents domaines se sont mobilisés afin de faire connaître les particularités de la région.

Ainsi la région des Sources et ses principaux acteurs étaient prêts à recevoir les 13 participants du séjour exploratoire qui a été organisé par l’organisme Place aux Jeunes. Ils ont eu la chance de côtoyer plus d’une trentaine de personnalités de la région, que ce soit du côté de l’industrie, la vie culturelle, en passant par les élus municipaux, ainsi que les différents acteurs du monde communautaire. Les jeunes diplômés ont également eu l’occasion de visiter le P’tit Bonheur de Saint-Camille, la Meunerie de Saint-Adrien, un développement immobilier, ainsi que des espaces de plein air de la MRC des Sources.

Les participants ont su apprécier leur séjour dans la MRC. Certains ont même saisi l’occasion pour échanger avec des décideurs concernant des projets qu’ils aimeraient réaliser dans la région.

Le séjour exploratoire de la fin de semaine dernière est destiné aux jeunes diplômés âgés de 18 à 35 ans désirant s’établir en région.

Plusieurs partenaires ont été impliqués dans cette démarche, dont le Gouvernement du Québec, Desjardins de la MRC des Sources, la SADC des Sources, la MRC des Sources, Karine Vallières, députée de Richmond, Alain Rayes, député de Richmond-Arthabaska, de même que l’ensemble des municipalités de la MRC des Sources.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.