Publicité
21 août 2017 - 04:00

Des premiers tests en septembre pour Nature Fibres

Par Sophie Marais, journaliste

Asbestos (SM) - Nature Fibres, usine de transformation complète du chanvre, a annoncé son arrivée en sol asbestrien en avril dernier. La construction des bâtiments va bon train et la production devrait débuter dès cet automne.

Devant au départ s’installer dans les anciennes installations de Mine Jeffrey, une opportunité de construire un bâtiment neuf s’est présentée. Même si l’échéancier de départ accuse un peu de retard, Marc Nadeau, directeur général de Nature Fibres, est sûr de pouvoir débuter les premiers tests d’ici la fin septembre pour atteindre la production en octobre.

«Les équipements sont en mer et ils devraient arriver d’ici la fin du mois. La majorité a été fabriquée selon nos besoins, en Italie», indique M. Nadeau.

Une douzaine d’emplois devraient être créés, et plusieurs emplois indirects. En effet, le chanvre utilisé à Asbestos sera majoritairement cultivé sur le territoire de la MRC des Sources. Des agriculteurs ont déjà obtenu les permis nécessaires émis par Santé Canada. Le chanvre étant cousine de la marijuana.

«La pluie a retardé les semences. Un agriculteur nous a même assuré que c’est la première fois en 40 ans qu’il y a tant de retard. Mais le résultat est tout de même intéressant. À l’inverse, dans le Bas-Saint-Laurent, où nous avons aussi des cultures, c’est la sécheresse qui a considérablement compliqué les choses», précise le directeur, mentionnant que l’entreprise sera en mesure de s’approvisionner en matière première sur d’autres marchés au besoin. Mais la production locale du chanvre est mise de l’avant.

Pour finir, il souhaite d’ailleurs remercier la ville et la MRC des Sources pour leur support dans les différentes étapes d’implantation de l’entreprise. Rappelons que ce projet, évalué à 2,45 millions de dollars, permettrait de produire entre autres, des panneaux isolants à base de paille de chanvre industriel.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.