Publicité
9 juillet 2017 - 04:00

Une aide financière de 70 000 $ à Les Gars de saucisse

Par Ralph Côté, Journaliste

Richmond (RC) – Roxanne Labonté et Bryce Patriquin, copropriétaires de l’entreprise Les Gars de saucisse située dans le secteur de Melbourne, ont reçu l’aval des gouvernements d’Ottawa et du Québec afin d’accorder une aide financière 70 000 $. Cet appui issu du programme Levier du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, en vertu de l’entente Canada-Québec Cultivons l’avenir 2, permettra l’implantation d’un système de gestion de la qualité reconnu par le GSFI (Global Food Safety Initiative).

Au nom des ministres concernés, la députée du comté de Richmond, Karine Vallières, a précisé que le programme Levier vise à améliorer la compétitivité des entreprises de transformation alimentaire au Québec, à la fois dans un contexte de mondialisation des marchés et au soutien du développement durable. « La visibilité et la qualité des produits québécois sur le marché sont une priorité. Elles permettent de stimuler la croissance du secteur agroalimentaire, de créer de bons emplois en renforçant la classe moyenne et les familles », cite Mme Vallières.

Sur une période de vingt ans, les propriétaires des Gars de saucisses ont cheminé pour graduellement atteindre une expertise qui dépasse de loin le territoire estrien. « Nous avons 60 variétés de saucisses, une trentaine d’employés et des portes pouvant s’ouvrir et s’additionner vers Sobeys, Loblaws, Métro et autres marchés d’alimentation auxquels se greffent des restaurants, boutiques, marchés et franchises atteignant plus de 1 200 places d’affaires où nos produits peuvent être disponibles », mentionne Bryce Patriquin.

Les camions de l’entreprise assurent les produits par le biais des distributeurs et l’étendue peut s’ajouter maintenant vers les provinces canadiennes et le Grand Nord du Québec. « L’aide financière que nous recevons contribue à poursuivre l’accroissement et la modernisation de l’entreprise, surtout au niveau des équipements qui assurent la fraîcheur, la qualité ainsi que les analyses et les formations liées à la gestion du GSFL » d’ajouter pour sa part Roxanne Labonté.

Les Gars de saucisse peuvent maintenant lorgner vers le Sud et l’Ouest. Pour l’instant, l’emplacement situé à quelques pas du pont de fer qui enjambe la rivière Saint-François convient aux deux propriétaires, qui pourraient cependant songer d’ici peu à élargir les pieds carrés.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.