Publicité
9 avril 2017 - 04:00

S’outiller pour faire face au développement économique

MRC des Sources (SM) - Afin de savoir si la MRC des Sources est prête à faire face aux impacts de la diversification économique, Alain Roy (CDC des Sources), Nathalie Durocher (CIUSSS de l’Estrie) et Daniel Pitre (SADC des Sources) ont eu l’idée de créer un forum de discussion à cet effet.

Une cinquantaine de personnes regroupant des représentants d’organismes du territoire, intervenants, entrepreneurs, élus et citoyens était réunie pour en discuter le 28 mars dernier.

«Depuis quelques mois, on remarque que le vent a tourné, que les choses changent. Ensemble, nous voulions prendre le temps de discuter des impacts possibles sur le milieu», a ajouté Alain Roy.

Durant cette rencontre, Daniel Pitre a présenté un portrait des emplois qui pourraient se développer sur le territoire, soit une prévision de 740 emplois d’ici les 3 prochaines années. Il a tenu à faire remarquer que 50 % de ceux-ci seraient des emplois à 20 $/heure ou plus.

Pauline Corbeil a pour sa part présenté l’expérience du comité d’accueil de Magnola. Mais est-ce qu’un concept comme celui-ci peut être repris?

Pierre Lebel qui a choisi la région pour y travailler, vivre et élever sa famille a partagé son expérience.

La copropriétaire des Ateliers Beauchemin de Danville, Sylvie Beauchemin, a fait part de ses observations quant aux nouveaux travailleurs en entreprise.

Dominique Desharnais, directrice au CPE Les P’tits Soleils, a dressé un portrait du réseau des services de garde dans la MRC des Sources. Actuellement, les installations ont encore des places disponibles. Le problème des parents qui travaillent sur des horaires atypiques de soir et les week-ends a toutefois été soulevé.

Steve Pelletier, commissaire à la Commission scolaire des Sommets, a lui aussi indiqué que les établissements pourraient accueillir de nouveaux élèves.

Martine Satre, du Restaurant Le Temps des cerises, a pour sa part mentionné les défis du milieu commercial.

Christine Baron, de Conseil Sport Loisir de l’Estrie, a souligné l’importance pour les municipalités de miser sur leurs éléments distinctifs et d’offrir des services de qualités.

Les communications sont parmi les préoccupations entendues également. Comment être plus accessible, convivial, informatif pour inviter les nouveaux employés à vivre ici?

«Une partie de la clientèle qui fréquente les organismes communautaires ne sera pas en mesure de se trouver un emploi dans la région. Et c’est à ce moment que revêt toute l’importance de leur existence au sein du territoire», a finalement conclu M. Roy,

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.