Publicité
7 décembre 2016 - 04:00

Mag One Operations s’installe dans le parc industriel d’Asbestos

Par Sophie Marais, journaliste

MRC des Sources - Par l’entremise du Fonds de diversification économique de la MRC des Sources, le gouvernement du Québec vient d’accorder une aide financière de 495 000 $ à Mag One Operations pour la réalisation d’un projet évalué à 1 122 750 $.

Fondée en 2015, Mag One Operations est une filiale de Mag One Products, dont le siège social est situé en Colombie-Britannique. À Asbestos, les trois objectifs opérationnels de l’entreprise sont de fabriquer des panneaux isolants à base d’oxyde et d’hydroxyde de magnésium pour le domaine de la construction, de produire de l’oxyde et de l’hydroxyde de magnésium ainsi que de la silice de très grande pureté et à plus long terme, de produire du magnésium métal, aux multiples possibilités d’utilisation.

Plus spécifiquement, le projet financé vise la mise au point, la validation et le pilotage d’un procédé novateur et breveté pour la production d’oxyde et d’hydroxyde de magnésium et de silice de très grande pureté. Conçu en laboratoire par le Dr James Blencoe, directeur de la technologie de Mag One Operations, ce nouveau procédé a été perfectionné en laboratoire par l’Université de Sherbrooke, en collaboration avec les entreprises Biobois Analytique et INOTEL. Son pilotage se fera dans le parc industriel d’Asbestos et il devrait s’échelonner sur neuf mois.

«La collaboration et le partenariat entre entreprises, universités et centres de recherche sont essentiels pour stimuler la productivité et la compétitivité, comme le témoigne le projet de Mag One Operations avec l’Université de Sherbrooke. Cette association entre les différents acteurs locaux de développement et les élus régionaux démontre aussi l’importance capitale de travailler en équipe pour attirer dans notre MRC un projet innovant, durable et à valeur ajoutée comme celui-ci. À terme, ce projet pilote de Mag One Operations pourrait générer une centaine d’emplois», a déclaré la députée Karine Vallières.

La venue de ces investisseurs est donc une excellente nouvelle pour toute la région des Sources. Pour beaucoup, c’est l’occasion de valoriser les résidus miniers qui se trouvent sur le territoire en très grande quantité.

«Les promoteurs ont choisi de s’établir dans notre région puisque ceux qui travaillent dans le domaine de la transformation métallique savent qu’Asbestos est la capitale mondiale du magnésium. Nous avons d’importantes quantités de ce minerai déjà extraites et prêtes à être utilisées, ce qui assure aux entrepreneurs d’être en activité durant plusieurs dizaines d’années», affirme Jean Roy, conseiller municipal et représentant de la ville d’Asbestos au conseil des maires de la MRC des Sources.

La députée a tenu à rappeler que ce projet en est un de longue haleine, et que beaucoup de travail se fait en coulisse pour aboutir à une telle annonce.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.