Publicité
2 mars 2016 - 02:42

De nouvelles couleurs pour Boutique Giselle de Windsor

Toutes les réactions 1

Windsor (RC) – La Boutique Giselle a récemment amélioré les enseignes des deux façades extérieures donnant sur les rues Principale et Saint-Georges. Les palettes de rose et de vert sur fond gris apportent un éclat bien dosé à l’immeuble de briques et ses deux vitrines situées à l’avant, l’une pour la boutique et l’autre pour Tricot fil d’art.

C’est en septembre 1973 que Giselle Duval a pris possession de l’immeuble qui abrite également des logements locatifs au second étage. Dès lors, le commerce de vêtements et accessoires de qualité pour femmes s’est forgé une clientèle locale appréciée par les générations qui ce succèdent depuis son ouverture. À cette clientèle s’ajoute également celle des zones limitrophes, notamment la région de Sherbrooke.

« J’ai toujours privilégié à la fois l’économie locale et régionale afin d’être compétitive à l’aide de publicités dans les journaux et à la radio, ce qui nous permets d’avoir une clientèle élargie. Depuis quelques années, je partage mon commerce avec ma fille Manon à titre de copropriétaire. Je continue d’être présente à la boutique tout en sachant pouvoir compter sur une relève », mentionne Mme Duval, reconnue pour ses nombreuses implications au sein de la communauté.

L’amélioration des enseignes des deux façades s’est réalisée toutefois dans le cadre de nouvelles normes édictées par la Ville, forçant l’uniformité pour chacune des façades. Quand à l’immeuble de briques centenaire, il est l’un des derniers encore présent dans le centre-ville suite aux étapes de la revitalisation. Au fil de plusieurs décennies, l’immeuble a abrité entre autres les locaux de la Commission scolaire et du Bien être social, l’épicerie Rousseau, la mercerie Roger Godbout et plus récemment Trico fil d’art. Consciente d’une économie qui doit composer avec les nombreux magasins de grande surface, particulièrement du côté de Sherbrooke, les deux femmes d’affaires ont choisi de persister.

Malgré une suite de contextes qui mettent en relief la fragilité de l’économie locale face à plusieurs commerces, Giselle Duval compose à la fois avec les impondérables. Comme celui de la refonte de l’intersection Principale-Saint-Georges à l’amorce de la revitalisation du centre-ville. Une étape nécessaire qui a cependant été une période peu lucrative pour Boutique Giselle. Actuellement, la 3e phase des Résidences Château du Bel Âge s’avère difficile en regard du stationnement peu accessible à la clientèle. Mais les deux femmes d’affaires sont maintenant armées de rose et de vert, prêtent pour les modes du printemps et de l’été, pour les achats de l’automne et de l’hiver… et pour se donner des ailes afin de voler entre les rumeurs!  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Comme sa vous ne déménager pas.......????? De votre emplacement actuelle.....?????

    Georges - 2016-03-02 13:49