Publicité
11 juin 2017 - 04:00 | Mis à jour : 07:33

48 tonnes de matières dangereuses amassées dans le Val-Saint-François

Par Ralph Côté, Journaliste

Val-Saint-François (RC) – La Municipalité régionale de comté (MRC) du Val-Saint-François est heureuse du succès remporté par la 21e édition des journées de collecte de résidus domestiques dangereux (RDD) qui avaient lieu récemment à Richmond, Valcourt et Windsor. « Nous souhaitons féliciter tous les citoyens qui ont posé un beau geste pour l’environnement en participant à ces évènements », a mentionné le préfet de la MRC et maire de Stoke, Luc Cayer.

Les 48 tonnes de matières dangereuses récupérées seront recyclées ou éliminées de façon sécuritaire plutôt que de polluer l’environnement. Plusieurs types de résidus ont été amassés dont de la peinture, des huiles, des solvants, des bombonnes de propane, des batteries de voiture et du matériel électronique. De plus, la MRC offrait cette année un nouveau service gratuit de déchiquetage de documents confidentiels. En tout, ce sont 4,1 tonnes de documents qui ont été détruits de façon sécuritaire.

« Cette collecte est un bel exemple de collaboration entre la MRC, les municipalités, les entreprises privées et la population du Val-Saint-François, ajoute M. Cayer. En effet, les collectes de résidus domestiques dangereux ne seraient pas possibles sans l’apport de Domtar, de BRP, d’Usinatech, de la Caisse Desjardins, du Centre d’aide aux entreprises, de la maison des jeunes L’Initiative de Valcourt et des nombreux bénévoles.

Des chiffres

Reliée à la structure de la MRC, la Société de gestion des matières résiduelles présidée par Marc-André Martel, maire de Richmond, a compilé en chiffres les résultats des trois collectes suivantes :

Richmond : 357 citoyens participants, 22,3 tonnes de matières dangereuses amassées, 16 bénévoles ;

Valcourt : 369 citoyens participants, 22,7 tonnes de matières dangereuses amassées et 22 bénévoles ;

Windsor : 92 citoyens participants, 3,3 tonnes de matières dangereuses amassées, 12 bénévoles.

Il est à noter que la collecte de la région de Windsor obtient des données différentes puisqu’elle se déroule à l’Écocentre régional qui est accessible aux citoyens sept mois par année.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.