Publicité
23 février 2019 - 12:00

Conseil des arts et des lettres : un soutien pour Liliane St-Arnaud

Par Ralph Côté, Journaliste

Saint-Denis (RC) – Le Conseil des arts et des lettres du Québec, les municipalités régionales de comté (MRC) de Coaticook, du Granit, de Memphrémagog et du Val-Saint-François ainsi que la Ville de Sherbrooke, en collaboration avec le Conseil de la culture de l’Estrie, ont annoncé le 13 février les projets soutenus grâce à l’Entente de partenariat territorial en lien avec la collectivité de l’Estrie, dans le cadre de la deuxième année du programme.

Parmi les créateurs et créatrices qui reçoivent un soutien pour réaliser leur projet, Liliane St-Arnaud, qui habite le territoire de la MRC du Val-Saint-François, a reçu un montant de 12000$. Ce montant lui permet de poursuivre ses projets liés à la danse et du volet Sagesse et Folie. «Artiste engagée et directrice de la compagnie de danse Axile depuis 1987, je signe une démarche singulière qui met de l’avant l’humain. Au fil des créations, j’ai exploré des sujets délicats, parfois troublants et assurément touchants. À travers mes propositions chorégraphiques, je veux mettre en relief et faire connaitre ce qui anime ces personnes qui vivent autrement. Résidente de Saint-Denis-de-Brompton, je m’investis dans ma région et privilégie le travail avec les artistes d’ici. Je vais également à la rencontre des gens par le biais d’ateliers de création. Les jeunes, autant que les plus âgés, sont amenés à se prononcer, à explorer le mouvement en fonction de thématiques qui les touchent plus spécifiquement», mentionne MmeSt-Arnaud qui réside à Saint-Denis-de-Brompton.

Les partenaires sont heureux d’annoncer un soutien de 193000$ à dix artistes et cinq organismes artistiques professionnels.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.