Publicité
21 octobre 2018 - 04:00

Une belle ballade patrimoniale

Kingsbury – Réalisée dans le cadre des Journées de la culture2018, l’activité Un après-midi à Kingsbury a attiré 60 personnes dans les charmantes rues du village patrimonial. Guidés par l’équipe d’Héritage du Val-Saint-François et du Centre d’interprétation de l’ardoise, les participants venus des quatre coins de la MRC, d’Asbestos, Sherbrooke et même Montréal, ont eu le plaisir de découvrir ce lieu enchanteur bien gardé.

Sous les frondaisons automnales de chênes, d’érables et de pins centenaires, le groupe a déambulé pour un premier tour d’observation au cours duquel chacun notait ses impressions sur le bloc-notes architectural remis aux participants. Répondant aux questions des uns et des autres et permettant d’identifier un style ou nommer certains détails uniques, le second passage favorisait les échanges, des résidents partageant anecdotes, photographies d’époque ou commentaires historiques.

Au terme de la visite de cet ancien haut lieu de production ardoisière au Canada au XIXe siècle, quelques pas supplémentaires ont permis au groupe d’apprécier les installations du maître ardoisier Yves Doiron. Le soleil pointant ses rayons au terme de ce parcours à la fois convivial et instructif, les conversations se sont poursuivies autour d’un délicieux thé à l’anglaise servi dans le jardin de l’ancien presbytère presbytérien propriété de Martha Hervieux, mairesse de ce très charmant village patrimonial.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.