Publicité
30 août 2018 - 04:00

Un après-midi de country avec Guylaine et Patrick Dubois

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – Suite à la prestation de la pianiste Mireille Chamberland, c’était au tour de Guylaine et de Patrick Dubois, sœur et frère, d’être présents à la rencontre dominicale du Parc du centenaire de Windsor en début d’après-midi avec leur bagage de country et western.

Le duo était sur place le dimanche 12 août pour une quatrième année à cet endroit. Les amateurs de musique country n’ont pas manqué d’être sur place sous un soleil radieux, en prenant soin de bien s’abreuver et de prévoir un chapeau pour ceux qui préfèrent éviter les coups de soleil.

Nés respectivement en 1974 et 1976, Guylaine et Patrick sont natifs de Saint-Jacques-Le-Majeur. «Élevés en campagne, nous sommes issus d’une famille de 4 enfants. Dès notre jeune âge, nos parents ont fait naitre en nous l’amour de la musique country western. Nous avons grandi avec cette musique qui était quotidienne sous le toit familial. À la fin du primaire, notre premier groupe formé de 5 musiciens, Les Chapeaux noirs, a fait quelques spectacles, mais différents chemins se sont dessinés pour chacun de nous», rappelle Guylaine sur le site web des deux musiciens.

C’est à partir de 2012 que le frère et la sœur ont pour de bon amorcé leur carrière dès lors axée sur un répertoire country. Mère de 3 enfants, Guylaine n’a jamais délaissé la musique et a pu réaliser un rêve d’enfant, soit celui de vivre l’enregistrement d’un album. Quant à Patrick, il a été guitariste et chanteur durant 15 ans avec Les Gailurons pour des galas folkloriques et soirées pour les aînés.

«Nous sommes arrivés au bon moment avec les festivals, campings et autres endroits présents durant tout l’été. Un deuxième CD s’est ajouté en 2013. J’ai commencé à écrire mes propres compositions et musiques. Depuis, nous sommes devenus le duo Patrick et Guylaine et nous parcourons plusieurs territoires du Québec, dont le Lac-Saint-Jean, Thetford-Mine, Drummondville et bien d’autres endroits», mentionne Patrick Dubois, qui demeure pour sa part à Saint-Claude.

Suite au passage de Guylaine et Patrick Dubois, d’autres rendez-vous s’ajoutent au cours de l’été. Pour plus d’information, consultez le site web http://patricketguylaine.com/ ainsi que des liens avec feu le musicien Édouard Gastonguay.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.