Publicité
17 juillet 2018 - 04:00

Un concours de créations de papier inspiré durant le festival du papier

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – Dans le cadre du 24e Festival du papier de Windsor qui se tenait les 6 et 7 juillet, le concours de créations de papier offert par Domtar aux écoles secondaires de Bromptonville, l’Escale et le Tournesol a surpris à la fois les visiteurs et les jurys en raison de la créativité et la qualité qui avait pour thème Une création de papier.

Pour remettre une œuvre, la date limite pour les jeunes des 1er et 2e cycles du secondaire était le 29 juin, à l’attention du directeur des Services récréatifs David Lacoste ou de sa collègue Danika Saint-Pierre. Par la suite, les jurys étaient installés à l’entrée du centre J.A.-Lemay durant l’avant-midi du 6 juillet en présence de la conseillère principale aux communications de Domtar, Providence Cloutier, afin de désigner les deux gagnants provenant des 1er et 2e cycles.

Les trois jurys, Éric Ashby, directeur général de l’usine Domtar; Sylvie Bureau, mairesse de Windsor et Chantal Darveau, directrice du journal Actualités L’Étincelle ont été surpris de l’originalité et de la maitrise des pièces qui devaient être conçue avec un minimum de 80% de papier à base de pâte de bois. Le reste du pourcentage permettait d’insérer divers types papier pouvant se greffer à un large éventail de matières.

C’est finalement L’arbre de la vie de Perle Auger (1er cycle) qui a retenu à la fois les trois jurys et, de près, Notre culture québécoise, de Cloé Boutin (2e cycle). Chacune a reçu une carte-cadeau de 150$ de la Biblairie GGC.

Au niveau des prix coups de cœur du public, c’est de nouveau Perle Auger qui a fait un doublé avec son arbre de vie. Le second prix réunissait Aloïs Paquin, Elisabeth Martin et Pénélope Côté avec leur Forêt enchantée. Pour leur part, elles ont chacune obtenu une carte-cadeau de 100$ de la Biblairie GGC.

Rappelons que le concours de Domtar regroupait deux catégories: 1er cycle (secondaire1 et 2) et le 2e cycle (secondaire3, 4 et 5). Les œuvres sont exposées à l’usine de Domtar de Windsor jusqu’au mois de décembre 2018. Description des trois œuvres primées

• L’arbre de la vie (Perle): L’Arbre est une ressource importante qu’on retrouve partout dans le monde, tant pour la connaissance (livre, manuscrit, papier, etc.) que l’existence (l’oxygène, le chauffage, etc.). C’est pourquoi j’ai fait un arbre qui tient la terre.

Matériaux: 80% papier journal; 10% carton; 5% papier de soie; 2% broche à métal; 2% colle; 1% papier de construction.

• Notre culture québécoise (Cloé): L’œuvre représente une fleur de lys stylisée comme nous les retrouvons sur le drapeau du Québec. Des photographies d’éléments importants au Québec y sont collées sur les deux côtés de la fleur de carton. Normalement, j’aurais aimé que la fleur soit suspendue et que les gens puissent l’observer se balançant et tournant. Placées sur ce support, nous pouvons tout de même la voir des deux côtés. Message véhiculé: Notre culture québécoise est importante, diversifiée et variée. Elle touche différents domaines et forme le peuple que nous sommes. Le fait que l’œuvre tienne sur une base me fait maintenant penser que notre culture, c’est notre base. Même si elle évolue, nos bases sont ce qu’elles sont et elles sont précieuses.

Matériaux: 82% carton; 15% papier; 3% colle.

• La Forêt enchantée (Aloïs, Élisabeth, Pénélope): Pour nous, le papier nous fait penser aux arbres. Puisque notre œuvre est faite de papier, nous avons pensé intégrer le mot forêt dans son titre. Aussi, puisque la tête de licorne est recouverte de partitions, nous avons fait in jeu de mots avec enchantée. En fait, notre œuvre transmet le message que lorsque nous croyons en nos rêves, nous pouvons y accéder (comme le chasseur face à la proie).

Matériaux: 70% papier journal; 15% partitions de musique en papier; 5% carton; 5% bois; 3% peinture-vernis; 2% colle.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.