Publicité
10 juin 2018 - 04:00

Des centaines de livres au centre communautaire

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – La grande salle du Centre communautaire René-Lévesque était occupée samedi dernier par une série de tables sur lesquelles près de 4000 livres et documents en bon état étaient en vente au coût unitaire de 50 cent, peu importe le format.

Avec l’apport de la technicienne en document Jacynthe Dubois et des aides-bibliothécaires, Lyne Devault, Maryse Grant et Caroline Pleau, le directeur des Loisirs, de la Culture, du Développement communautaire et des Communications, David Lacoste, ont élagué des livres qui étaient peu en demandes au comptoir de la bibliothèque durant les trois dernières années. Cette décision a été prise afin de faciliter les travaux qui débuteront cette année afin d’agrandir l’endroit et d’installation une mezzanine.

«C’est un des rares locaux vacants du centre communautaire qui pourra être utilisé pour l’installation de la mezzanine. Il est à la hauteur de la portion de la bibliothèque où se trouvent actuellement les bandes dessinées et autres documents pour les jeunes. Des travaux de fenestration et d’aménagement seront aussi exécutés. On devrait compter de 400000$ à 500000$ de subvention et 20 pour cent provenant de la taxe d’accise pour la réalisation de ce projet», annonçait la mairesse Sylvie Bureau au début du mois d’avril, en 2017.

Une opportunité pour les cadets

La vente de livres usagers a réuni une douzaine de membres du Corps de cadets 2950 de Windsor qui ont préparé les tables et accueilli les lecteurs de tout âge. «C’est à nouveau une occasion pour nous de s’impliquer dans la communauté», de considérer la lieutenante et Commandant Brigitte Yargeau. Romans divers, essais, théâtre, albums et documents, contes, poésie, livres pour enfants et autres genres.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.