Publicité
21 avril 2018 - 04:00

« Viens t’amuser », un projet lecture à l’École secondaire de L’Escale

Asbestos (CC/GCA) – Récemment avait lieu la toute première édition de la soirée «Viens t’amuser», à la place publique de l’École de l’Escale d’Asbestos. Quelque 90 élèves et membres du personnel étaient présents pour s’amuser à découvrir de nouveaux jeux de société.

Cette soirée était l’une des 4 initiatives réalisées dans le cadre du projet Lire c’est bon partout, du projet Partenaires pour la réussite éducative en Estrie.

Justin Nadeau, Victoria Hamel, Justine Allison et Sophie Arnold, ont organisé une soirée de jeux de société, dont l’objectif principal était d’offrir une activité de socialisation aux élèves de première secondaire, et du Club de lecture 1001 livres, qui partage tous ensemble leur cheminement à l’école pour les prochaines années. La soirée avait également pour but d’éveiller le goût à la lecture à travers des jeux d’énigmes, de stratégies et de connaissances générales.

Outre d’avoir l’idée pour créer cette soirée, les jeunes se sont impliqués activement à la réalisation concrète du projet. Ils ont été accompagnés à chacune des étapes par leur enseignante, MmeHélène Comeau. En raison de l’envergure de l’événement, ils ont dû travailler en équipe et s’assurer d’être aussi efficaces que possible afin de respecter les délais de préparation.

Les 4 élèves instigateurs ont débuté la soirée avec une présentation des membres impliqués dans le projet. Par la suite ils ont fait la présentation des jeux de société et procédé au service du souper. Puis, ce fut le temps réservé aux jeux de société. Comme les jeux appartiennent maintenant à l’école et que l’événement a été une réussite, les organisateurs envisagent la possibilité d’animer d’autres soirées «Viens t’amuser» pendant la prochaine année scolaire.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.