Publicité
15 mars 2018 - 04:00

Succès pour la soirée casino du Centre d’Art de Richmond

Richmond – C’est le 24 février dernier que le Centre d’art de Richmond (CAR) tenait sa soirée casino à laquelle plusieurs partenaires et commanditaires ont participé avec enthousiasme. L’évènement qui était une présentation de Remorquage Courteau a attiré plus d’une soixantaine de personnes.

Le succès de cette soirée a permis d’amasser 7 500$ pour l’organisme, le tout dans l’objectif de poursuivre sa mission de diffuseur et aider à l’achat d’équipements et d’instruments pour le bon fonctionnement de l’école de musique. Des paniers composés de produits régionaux et certificats cadeaux ont également été offerts sous forme de prix de présences.

«Merci aux 31 commerces et partenaires participants; grâce à votre participation, la valeur de ceux-ci excédait plus de 1500$. Toutes nos félicitations à messieurs Daniel Blanchette, Martin Ménard et Dominic Bouchard qui ont remporté respectivement les 1re, 2e et 3e places au casino. Un tirage de moitié-moitié d’une valeur de 520$ a également fait un heureux gagnant», rapporte la directrice générale du Centre d’art, Vickie Lasonde.

Les participants ont reçu la visite surprise du chanteur du groupe populaire Kaïn, Steve Veilleux. Il a fait une courte prestation en interprétant quelques chansons, dont un de ses plus grands succès, Embarque ma belle. «Touché par la mission de diffuseur du CAR et l’école de musique, il nous souhaite le meilleur dans l’avenir et souhaite certainement revenir nous voir à la salle Patrick-Quinn dans un avenir rapproché. En terminant, merci au comité organisateur ainsi qu’aux croupiers de la soirée Naomie Dandonneau, Daniel Bergeron, Martin Lafleur, Karine Vallières et Guillaume Boilard pour votre implication et votre temps!», d’ajouter Vickie Lasonde.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.