Publicité
19 mars 2018 - 04:00

Isabelle Gosselin : du Val-Saint-François à Toulouse

Par Ralph Côté, Journaliste

Richmond (RC) – C’est en début de semaine qu’Isabelle Gosselin s’envolait vers la France pour présenter Mon oncle Bébé à la salle de concert Le Taquin à Toulouse le mercredi 14 mars, en soirée. Durant ce même jour, elle était à la bibliothèque municipale de Toulouse pour présenter son spectacle jeune public, Le Secret des érables… en sol québécois dans le cadre des Contes vagabonds proposés par les bibliothèques de Toulouse.

Suite à ce passage appréciable, l’auteure, comédienne, conteuse et musicienne de Richmond passe quelques jours à Saint-Cirq Lapopie considéré parmi les beaux villages de France. Entre Mon oncle Bébé des 4 novembre et 22 février, elle sera en résidence pour modeler un nouveau spectacle et apprécier les paysages.

Dans la foulée des 14 projets artistiques et littéraires en Estrie supportée par le Conseil des arts et des lettres du Québec, les MRC, dont celle du Val-Saint-François, et Sherbrooke, en collaboration avec le Conseil de la culture de l’Estrie, Isabelle Gosselin recevait en date du 1er mars un soutien permettant de mettre en valeur son oncle-bébé dans le cadre du Programme de partenariat de l’Estrie, non sans quelques contractions!

En fait, c’est en novembre dernier qu’elle a présenté son nouveau spectacle la salle du Tremplin à Sherbrooke. Auparavant, la pièce durait une vingtaine de minutes; il s’agissait alors d’une série d’anecdotes sur le village de Kingsbury, de laquelle Isabelle Gosselin avait extirpé la série de neuf spectacles de ses Contes Valeureux regroupant les récits de vie d’aînés du Val-Saint-François qu’elle recueillait depuis 2008. Et maintenant Mon oncle Bébé.

Deux dates : Valcourt et Richmond

Après la soirée du 4 novembre, un des spectacles qui avaient lieu dans les trois principales villes du Val-Saint-François, celui de Windsor en date du 22 février avait lieu au Parc historique de la Poudrière. Deux autres rendez-vous se tiendront au Centre culturel Yvonne L. Bombardier de Valcourt le 30 mars, à 20h, puis au Centre d’art de Richmond le 21 avril, également à 20h.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.