Publicité
16 janvier 2018 - 04:00

Les Valcourtois ont maintenant l’accès gratuit à la Bibliothèque

Valcourt – Depuis le 1er janvier, la Bibliothèque Yvonne L. Bombardier ainsi que la Ville de Valcourt sont partenaires afin d’offrir aux résidents de la ville l’accès gratuit à la Bibliothèque.

La contribution de la Ville à la bibliothèque Bombardier aide à répondre aux besoins des citoyens par le maintien de services de qualité, dont le développement des collections, la présentation d’activités stimulantes pour tous les âges et l’adhésion au Réseau BIBLIO de l’Estrie. Ce dernier propose plusieurs ressources numériques et services complémentaires disponibles en ligne comme l’emprunt de livres et de revues numériques, pour ne nommer que ceux-là. Cette initiative permet également d’accueillir à la Bibliothèque tous les citoyens et encourage la persévérance scolaire par une meilleure accessibilité à la lecture et à la culture.

« Ce partenariat s’inscrit dans la foulée du mouvement vers la gratuité des bibliothèques québécoises. En novembre dernier, 86 % des bibliothèques publiques offraient l’abonnement gratuit et cette tendance tend à croître avec certaines mesures imposées par le ministère de la Culture, explique Karine Corbeil, directrice du Centre culturel et Bibliothèque Yvonne L. Bombardier. Grâce à la Ville, nous sommes fiers de pouvoir offrir des services comparables aux bibliothèques des grandes villes et de desservir plus de gens. »

Permettre l'accès à la Bibliothèque à tous les citoyens de la ville, et ce gratuitement était incontournable selon Renald Chênevert, maire de Valcourt. « Cette décision découle de notre Politique familiale et de la démarche Valcourt 2030. La Bibliothèque Yvonne L. Bombardier fait partie de nos joyaux et les services qui y sont offerts sont primordiaux pour l'accès à la culture. Nous souhaitons que tous puissent en profiter. »

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.