Publicité
28 décembre 2017 - 04:02

300 personnes pour Jean-Nichol et la chorale de Saint-François-Xavier

Par Ralph Côté, Journaliste

Saint-François (RC) – Jean Nichol, accompagné de la chorale de l’église Saint-François-Xavier, a ravi de nombreux spectateurs lors du spectacle qui se tenait le 9 décembre dernier. Le chanteur et compositeur originaire de Windsor a regroupé 300 personnes parmi lesquelles étaient présents de proches parents, des amis et aussi des fans qui ont toujours apprécié sont répertoire au fil des années, dont celui qui a débuté à partir de 1968.

Des trois parties au programme, c’est durant la première que Jean Nichol a entamé ses nombreux succès dont Oh! Lady Mary, Angélique, Sans toi ainsi qu’un medley duquel d’autres chansons regroupent plus de quatre décennies. En deuxième parti, un autre «pot-pourri», cette fois composé de chanson de Noël, a de nouveau maintenu l’ambiance d’autant que le chanteur avait déjà à son actif quelques albums du genre.

C’est surtout au dernier entracte que la chorale a pu accompagner Jean Nichol, ce dernier faisant appel à son technicien afin de mettre en valeur sa voix. Âgé de 73 ans, le Louis Simoneau qui est devenu Jean Nichol a fait vibré la structure centenaire avec Noël Blanc, Adeste fidèle et l’incontournable Minuit Chrétien.

«Je flottais! Ce fut un magnifique concert qui a réuni 300 personnes et les membres de la chorale. Il y a quelques années, j’ai chanté pour ma maman ici, à l’église, et je suis ici pour ce merveilleux concert.»

Pour sa part, celui qui a concocté l’idée de réunir Jean Nichol et la chorale de l’église Saint-François-de-Xavier, Jocelyn Simard, estime que ce fut belle réussite. «Jean était ému et comblé par la foule et la collaboration de la chorale.»

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.