Publicité
24 octobre 2017 - 04:00

Combattre les stéréotypes par le biais de l’art

MRC des Sources — Deux artistes de la MRC des Sources joignent leur passion à Arrimage Estrie afin de mettre en valeur la diversité corporelle.

Arrimage Estrie est un Organisme qui favorise le développement d’une image corporelle positive dans la collectivité, l’organisme a été emballé par le projet déposé.

C’est en développant ses techniques de Bodypainting que Lucie Cormier, maquilleuse artistique chez Nouba, a eu l’idée du projet.

«Plus je regardais des œuvres sur des corps humains, plus je réalisais que la plupart sont des modèles qui rencontrent les standards que la mode impose. Le charme que l’on retrouve en chaque personne, peu importe le poids ou la taille, est encore très peu souligné dans le milieu du Bodypainting, comme dans la plupart des médias», explique la camilloise à l’origine du projet.

Judith Pelletier, maquilleuse artistique bien connue en Estrie avec son entreprise Créanima, s’est, elle aussi, jointe au projet.

Ainsi, lors souper-bénéfice d’Arrimage Estrie, le 6 novembre prochain à la Brasserie Daniel Lapointe de Sherbrooke, les bodypainting sur deux modèles qui représentent des exemples d’acceptation de soi seront réalisés en direct. Un homme, une femme, qui ne rejoignent pas nécessairement les standards de beauté irréalistes présentés dans les médias, mais qui sont bien dans leur peau.

Pour assister à la transformation et du même coup prendre part au souper-bénéfice pour Arrimage Estrie, procurez-vous vos billets auprès de l’organisme. Pour en apprendre davantage sur le projet, les artistes et les modèles, suivez la page d’Arrimage Estrie sur Facebook.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.