Publicité
30 septembre 2017 - 04:00

Le P’tit Bonheur de Saint-Camille est connecté pour mieux partager

St-Camille — La Société des arts technologiques de Montréal (SAT) a récemment inauguré Scènes ouvertes, un réseau de 19 salles de spectacle connectées à travers le Québec.

Ce projet est l’aboutissement de plusieurs années de recherche. La connexion est rendue possible grâce à un nouveau dispositif de téléprésence scénique. Les artistes en région pourront créer, collaborer et diffuser leurs contenus à distance depuis différents endroits de la province.

«La beauté du système est qu’il n’y a plus de région centre. Chaque individu, groupe, institution, pourra être au centre du dialogue le temps d’un projet», a expliqué Monique Savoie, Présidente fondatrice de la SAT.

Ainsi, des stations mobiles équipées de la suite logicielle Scénic développée par l’unité de recherche de la SAT (le Métalab) permettront la transmission de flux audio, vidéo, et de données sur les réseaux Internet à haut débit. Contrairement à du streaming unidirectionnel, cette technologie permet aux salles équipées de concevoir des activités et inviter les autres à y participer et cocréer en temps réel.

«Le P’tit Bonheur voit dans le projet Scènes ouvertes une occasion unique d’enrichir et de consolider une démarche entreprise en partenariat avec d’autres organismes locaux et d’autres diffuseurs québécois», a pour sa part déclaré Benoît Bourassa, Directeur général, Le P’tit Bonheur de Saint-Camille.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.