Publicité
14 août 2017 - 04:01

Lorraine Lévesque et Andrée Saint-Pierre exposent à la Poudrière

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – Jusqu’au 30 août prochain, le Parc historique de La Poudrière de Windsor accueille deux peintres locales. Lorraine Lévesque propose l'exposition Les joies de l'été et Andrée Saint-Pierre La nature m'émerveille.

À ces deux expositions, Sylvia Verrette, coordonnatrice des activités au parc historique, mentionne que les deux expositions seront accessibles à tous les jours, de 10 h à 17 h.

Lorraine Lévesque 

« Ayant débuté ma démarche artistique parallèlement en métiers d'art et en art visuels, je privilégie les œuvres qui se construisent par la réflexion et le travail assidu », mentionne au départ Mme Lévesque. Reconnue comme artiste peintre depuis 1999, je me passionne pour l’appropriation des espaces que j’habite et qui m’habitent. Dans le but de les sauvegarder et de les partager, je m'applique à mettre en valeur en les idéalisant par l'illustration, l'assemblage et le collage les éléments majeurs qui me servent de point d'ancrage ».

Native du Kamouraska, Lorraine Lévesque vit et pratique son art dans les Cantons-de-l’Est depuis 1975. Formée en arts, en pédagogie et en coopération, elle a toujours œuvré dans le domaine de la culture parallèlement à son travail d’enseignante. Elle est coauteure d’une monographie sur l’histoire de sa municipalité. Elle participe à de nombreux symposiums notamment à Danville, Kamouraska, Sherbrooke et Windsor. De plus, elle finalise une dizaine d'expositions individuelles à Coaticook, Eastman, Kamouraska, Richmond, Sherbrooke,Val-Joli et Windsor.

Andrée Saint-Pierre

« Je suis souvent en admiration devant les beautés que nous offre la nature, comme un coucher de soleil, un arc en ciel, une fleur qui s'ouvre, la mer qui gronde. Le changement des saisons nous apporte une féerie de couleurs, toutes plus belles les unes que les autres, comment ne pas en être impressionnée. Voilà pourquoi la vie est si belle. »

Andrée Saint-Pierre a vécu à Richmond, Montréal et Windsor. Elle découvre le plaisir de peindre en 1995. Depuis, elle participe à de nombreuses expositions collectives à Sherbrooke, Richmond et Windsor. Elle priorise les paysages du Québec et le monde animalier.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.