Publicité
29 mai 2017 - 04:00

Une 32e expo-photo qui s’étalera jusqu’au 15 août prochain

Windsor (RC) – Réunis à la galerie des Résidences Château du Bel-Âge, la 32e expo-photo du professeur et photographe Pierre Pinard a été inaugurée dimanche dernier en présence des étudiants en photographie du groupe hiver 2017 et des cours individuels de la 2e partie de 2016. Avec pour thème J’aime, j’aime pas, plus de 90 clichés sont maintenant offerts aux visiteurs de la galerie qui s’étalera jusqu’au 15 août prochain. De plus, les groupes peuvent prendre leur photo de groupe lors de leur passage.

« En huit séances de formation, les étudiants apprennent à mieux cadrer, à exploiter les caractéristiques et les réglages des appareils reflex, à mieux lire la lumière, regarder ce qui les entoure. Tout se joue d’abord avec l’œil du photographe. Et puis, il faut bien lire le sujet. Évidemment, on apprend à maîtriser la vitesse et la photo de nuit. À chaque groupe d’étudiant, je demande aussi de réaliser des photos d’époques afin de doter le studio d’une banque de clichés patrimoniaux. Après dix ans, la banque commence à disposer de photos de qualité et beaucoup de matériel », constate Pierre Pinard. Le studio est équipé pour archiver les photos imprimées et numériques. Dans dix ou vingt ans, le matériel photographique imprimé aujourd’hui devrait s’avérer une rareté et un bien précieux. Les photos prises avec les téléphones et autres tablettes disparaissent quand ces appareils deviennent désuets, défectueux ou perdus. »

Lors de cette 32e cuvée, M. Pinard a présenté 10 clichés 15X20 en noir et blanc qui remontent au début du siècle, cédés par un résident du Bel-Âge. « Imaginons un instant qu’un résident d’un établissement pour personnes âgées remette en 2040 un vieux téléphone à une galerie ou une société d’histoire en espérant transmettre un patrimoine visuel. De un, les photos seront de faible qualité numérique et, de deux, sera-t-il possible de les transférer sur ordinateur pour les récupérer et les diffuser ? Quelques conseils s’imposent : faites des photos, transférez-les sur ordinateur et de grâce, imprimez les plus marquantes et glissez-les dans des albums. Ces photos traverseront le temps à coup sûr. »

Dix ans d’expositions et quatre expos par an

Suite à cette 32e édition, quelques clichés ont été imprimés en format 12X40 et d’autres en 24X36, mais les formats 12X18 demeurent la règle de base à la galerie, permettant de mieux apprécier le travail de recherche des photographes, autant dans le sujet que dans l’attitude des personnages. « Même si le numérique permet des faires voyager les photos à la vitesse de l’éclair sur Internet, il demeure que les imprimés permettent de mieux apprécier la qualité des clichés. Ce sont donc tout près de 300 photographes, amateurs et professionnels) qui ont exposé à la galerie en dix ans.

Par ailleurs, la galerie offre en moyenne quatre expositions annuelles. Pour la plupart, elles proviennent d’étudiants en photographie qui ont l’opportunité de présenter leur travail, plusieurs pour la première fois. De ce fait, une des missions du Château du Bel-Âge est de donner à de bons amateurs la chance d’exposer sans frais.

« L’autre mission de la galerie est de faire grandir une collection de photos qui concerne le patrimoine visuel de la MRC du Val-Saint-François. Finalement, les lancements et les expositions permettent aux résidents d’heureuses rencontres et d’inviter les membres de leurs familles à faire la visite des expositions dans les semaines qui suivent les lancements. L’établissement mise sur des activités qui favorisent un milieu de vie dynamique avec des évènements diversifiés. En cela, nous devons beaucoup aux propriétaires de la résidence », considère Pierre Pinard.

Projets et prochains cours

Le studio sera ouvert sur une base régulière au début de juin pour des prises de portrait à coût raisonnable. Les photographes amateurs sous l’aile de M. Pinard se déplaceront plus souvent pour diverses activités. Des ententes avec les Actualités L’Étincelle feront en sorte d’agrandir le territoire à partir de l’automne.

Quant au prochain cours en photographie, ils recommenceront en septembre prochain.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.