Publicité
6 mai 2017 - 13:00 | Mis à jour : 17:13

Foulards Caméléon inaugure son nouvel atelier de création à Maricourt

Maricourt - L’artiste et designer Anne Pochat est heureuse d’annoncer l’ouverture officielle de son nouvel atelier entièrement voué à la création des Foulards Caméléon, des foulards sur soie peints à la main. L’événement se déroulera le dimanche 7 mai prochain, dès 11 h, au 1195, rue Principale à Maricourt.

L’artiste en profitera pour tenir une importante vente d’atelier, une belle occasion pour les visiteurs de dénicher un cadeau distinctif et exclusif pour la Fête des Mères. 

Foulards Caméléon a été fondée en 1978 par Béatrice Pilate, la mère de l’artiste. C’est pour célébrer sa mémoire et son héritage qu’Anne Pochat a choisi la période de la Fête des Mères pour ouvrir officiellement son atelier. 

De plus, du 12 mai au 12 octobre, on pourra voir les Foulards Caméléons à La Cour des arts du Vieux-Montréal, plus précisément dans la ruelle St-Amable, située entre la rue St-Vincent et la Place Jacques-Cartier, à l’endroit même où la mère de l’artiste tenait boutique il y a 40 ans! 

Comme le fruit ne tombe jamais loin de l’arbre, Anne Pochat revisite aujourd’hui la peinture sur soie. Enrichie par trois années de formation en peinture à l’Université Concordia et s‘appuyant sur une connaissance approfondie de l’histoire de ce matériau millénaire, l’artiste expérimente diverses techniques en adaptant son art aux caractéristiques intrinsèques qu’offrent les types de tissages, plus ou moins lustrés, et leurs différences de poids et de souplesse. Pour Anne Pochat, un foulard est bien plus qu’un simple accessoire de mode : c’est le prolongement de la personnalité de celui ou celle qui le porte! Dans cet esprit, chaque foulard créé par elle est unique –puisque peint à la main– et présente une facette différente selon la façon dont il est plié. 

Foulards Caméléon est membre du Conseil des métiers d’art du Québec.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.