Publicité
22 septembre 2015 - 03:21 | Mis à jour : 08:08

Centre d’art de Richmond vous invite à découvrir Anique Granger

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Richmond – Le 2 octobre prochain, Anique Granger présentera son spectacle Aimer comme une émeute au Centre d’art de Richmond, dès 19 h.

Le spectacle Aimer comme une émeute a tellement séduit le directeur artistique du Centre d’art de Richmond, M. Louis-Philippe Hébert, qu’il a décidé de le certifier 100% Garanti, une certification qui assure que le spectacle est d’une qualité exceptionnelle. À un tel point, que M. Hébert s’engage à rembourser les spectateurs s’ils ne sont pas complètement satisfaits de leur expérience.

Une artiste à surveiller

Originaire de la Saskatchewan, Anique Granger défend la francophonie de l’Ouest avec brio depuis plus de 15 ans. Plusieurs tournées pancanadiennes et quelques allers-retours en Europe, où elle a présenté ses deux premiers albums solos, ont meublé les dernières années.

Avec son troisième album Aimer comme une émeute, Anique Granger s’est laissée guider par ses contradictions, une bataille entre la haine et l’amour, la tempête et le calme, la chute et l’ascension. Il en résulte un son folk-pop, une tension électrique et une poésie désarmante.

Dans son tout nouveau spectacle, Anique Granger révèle des chansons matures, plus mordantes et rythmées. La fougue, la crise et l’ivresse, moteur de ce projet, laissent entrevoir une facette d’elle encore méconnue jusqu’ici. Anique Granger sort de sa coquille, ose et se dévoile!

Réseau Centre invite fortement à osez un spectacle 100% Garanti! C’est une occasion rêvée de découvrir les nouveaux talents tout en encourageant la relève artistique. Pour information ou réservation, consultez le www.centredartderichmond.ca ou composez le 819 826-2488.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.